3 288 tonnes de céréales mobilisées pour secourir 32 857 ménages – Sahel

0
148


Partager c’est aimer!

Une cérémonie dédiée au lancement de la distribution gratuite ciblée dans la région de Niamey a eu lieu le 5 mai 2020. Cette cérémonie a été renforcée par la présence de l’ambassadeur de l’Union européenne au Niger, le représentant de la Coopération monégasque, le gouverneur de la région de Niamey , le président de la délégation spéciale de Niamey, le coordinateur de la Food Crisis Unit (CCA), ainsi que plusieurs autres invités et bénéficiaires.

Il convient de noter que cette campagne de distribution gratuite ciblée fait partie de la mise en œuvre du plan de soutien 2020 aux populations vulnérables dans le contexte de la pandémie COVID19. Il cible les populations vulnérables des villages déficitaires et de certains quartiers de Niamey, soit 105413 personnes ainsi que des groupes spécifiques impactés par les mesures restrictives liées à la crise COVID19 (chauffeurs de taxis urbains, taxis de brousse, Faba Faba, personnel de la

secteur du transport formel, personnes handicapées, personnes âgées, artistes, artisans, mendiants, enfants talibés et enfants des rues, petits restaurants, etc.).

En effet, les différentes analyses de la situation alimentaire, nutritionnelle et pastorale réalisées par le système national de prévention et de gestion des crises alimentaires et la mise à jour du Plan d’Appui dans le cadre de la crise COVID19 ont mis en évidence un objectif. 2 700 000 personnes pour les opérations d’assistance alimentaire (vivres et espèces) pendant la période de soudure. Sur cet objectif mondial de 2700000 personnes vulnérables, la Cellule Crises Alimentaires (CCA) interviendra auprès de 1200000 personnes ou 171430 ménages sur la période juin-août 2020 (3 mois d’assistance) dont 230 000 personnes à Niamey.

A cette occasion, le Gouverneur de la Région de Niamey, M. Issaka Hassane Karanta, a d’abord rappelé que cette année la campagne agro-sylvo-pastorale n’a pas répondu aux attentes, où elle était déficitaire, tant agricole que pastorale. “Et puis il y a les difficultés liées aux effets de la pandémie de COVID-19”, a déclaré le gouverneur de la région.

Ainsi, a indiqué M. Issaka Hassane Karanta, cette première phase de distribution gratuite ciblée (DGC) de denrées alimentaires concernera les personnes vulnérables dans 36 villages agricoles et des groupes spécifiques (transports, artisanat, personnes handicapées, secteur de la renaissance culturelle), et sera diffusée plus de quatre (4) mois. «L’Etat a mis à la disposition de la région de Niamey 3 288 tonnes de céréales pour la première phase, permettant ainsi de soutenir 32 857 ménages, soit une population de 230 000 habitants afin de pouvoir traverser la période de soudure et atténuer les effets liés à la pandémie de COVID-19 », a déclaré le gouverneur.

La répartition entre les cinq arrondissements municipaux de Niamey est la suivante: commune 1: 308 tonnes pour 3080 ménages; Municipalité 2: 363 tonnes pour 3 621 ménages; Municipalité 3: 240 tonnes pour 2 393 ménages; Municipalité 4: 403 tonnes pour 4 025 ménages; Municipalité 5: 194 tonnes pour 1 940 ménages. Quant aux groupes spécifiques, ils bénéficient de 1 780 tonnes pour 17 798 ménages. “En plus de ce tonnage important de céréales, il y a 216 T de farine infantile enrichie destinée à 18 000 enfants qui seront identifiés dans les ménages des villages vulnérables bénéficiant d’une distribution gratuite ciblée (DGC). Chaque enfant recevra 3 kg de farine par mois pendant quatre (4) mois “, a déclaré le gouverneur Issaka Hassane Karanta.

Ce fut alors l’occasion pour le premier responsable de la région de Niamey de réitérer, au nom du gouvernement et des populations bénéficiaires, ses sincères félicitations et merci aux partenaires qui travaillent sans relâche pour le bien-être de nos populations touchées par les crises et catastrophes. M. Issaka Hassane Karanta a également exprimé sa profonde gratitude au Président de la République, Son Excellence. Issoufou Mahamadou, et au Premier ministre, SE. Brigi Rafini, pour tout le soutien qu’ils continuent d’apporter à la région de Niamey pour faire face à des situations difficiles.

Avant de terminer ses propos, le Gouverneur de Niamey a attiré l’attention des équipes de distribution sur le fait que cette nourriture doit être véritablement distribuée aux véritables bénéficiaires conformément à la note de cadrage. “Aucune forme de détournement de fonds ne sera tolérée”, a-t-il averti.

Assane Soumana (onep)



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici