44 millions de FCFA en matériel et équipement pour lutter contre le COVID 19 – Le Sahel

0
33


Partager c’est aimer!

Le directeur de cabinet du ministre de la santé publique M. Ismagail Anar a reçu, hier matin au CERMES, un don de matériel de laboratoire et d’équipement offert par l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA). Estimé à environ 44 millions de FCFA, ce don s’inscrira dans le cadre du soutien au plan de réponse contre COVID 19, lancé par le gouvernement du Niger. C’est le Secrétaire Général de la Haute Autorité nigérienne de l’énergie atomique (HANEA) M. Djibo Takoubakoye Daouda qui a présenté le don en présence de plusieurs personnalités dont les responsables du CERMES.

D’une valeur d’environ 44 millions de FCFA, ce don consiste en réactifs et consommables de laboratoire; des appareils de lecture et des accessoires et divers équipements de laboratoire qui permettront de renforcer le système CERMES dans la lutte contre cette pandémie. Peu de temps après avoir reçu le don, le chef de cabinet du ministre de la Santé publique, au nom des autorités, a exprimé sa gratitude à l’Agence internationale de l’énergie atomique pour ce soutien. Rappelant la place importante du CERMES et des autres laboratoires nationaux dans le dispositif national de lutte contre la maladie à Coronavirus, M. Ismagail Anar a souligné les efforts du gouvernement et des partenaires dans cette lutte. “Afin de rendre les diagnostics de laboratoire accessibles dans tout le pays, le ministère de la Santé publique a, en plus du CERMES, pris des mesures importantes dont, entre autres, le déploiement de plusieurs machines PCR à l’intérieur du pays”, a-t-il déclaré.

Aussi, pour renforcer les capacités des laboratoires et rendre les résultats des prélèvements reçus dans les meilleurs délais, le Ministère vient d’acquérir, en plus de ces machines PCR, des cartouches GeneXpert qui sont placées au niveau des régions et districts qui ont Machines Xpert. . De même, le ministère vient d’acquérir des tests de diagnostic rapide qui sont déjà positionnés aux portes du pays. Le directeur de cabinet du ministre de la santé publique a le besoin de former des techniciens de laboratoire afin de rendre fonctionnels tous ces différents systèmes de diagnostic. M. Ismagail Anar a enfin remercié l’Agence internationale de l’énergie atomique pour son soutien et sa disponibilité à soutenir le Niger dans l’amélioration de la santé de la population.

De son côté, le secrétaire général de la Haute Autorité nigérienne de l’énergie atomique (HANEA) M. Djibo Takoubakoye Daoudaa, a affirmé que ce don s’inscrit dans le cadre de la contribution de l’AIEA au plan de réponse contre le COVID 19 du gouvernement du Niger. Il en a profité pour rappeler les missions de cette institution internationale. «L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) est une organisation mondiale placée sous l’égide des Nations Unies. Il vise, entre autres, à promouvoir les applications pacifiques des sciences et techniques nucléaires et à limiter leurs utilisations non pacifiques. Il apporte des solutions innovantes dans les domaines de la vie socio-économique, principalement la santé et l’agriculture. Elle est représentée au Niger par la Haute Autorité nigériane de l’énergie atomique, qui a les mêmes objectifs au niveau national », a-t-il expliqué. Le SG de HANEA a exprimé sa confiance que le CERMES fera bon usage de cet équipement et que ce don permettra de répondre à la demande.

Ali Maman (onep) et

Hamidou Abdourahim

(stagiaire)



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici