5 000 tonnes de gaz domestique pour pallier une éventuelle pénurie de produit – Niger Inter

0
118


Le ministère du Pétrole, la cellule de communication de la Société nigériane des produits pétroliers (SONIDEP) et la cellule Gaz du ministère de l’Énergie ont co-organisé le vendredi 22 mai 2020 un point de presse sur la fourniture de gaz de pétrole liquéfié ( GPL), communément appelé gaz domestique ou gaz butane. Il s’agit d’annoncer les mesures prises par le gouvernement pour éviter la pénurie de gaz tout au long de la période de confinement et de la période du mois de Ramadan.

En présence de M. Zouberou Maazou Directeur du raffinage, du transport et de la distribution des hydrocarbures au Ministère du Pétrole et de M. Mossi Idrissa Chef du service commercial interne de SONIDEP SA, M. Bio Abdourahamane de l’unité Communication SONIDEP SA a présenté les mesures explicitement pris pour garantir l’approvisionnement en gaz butane. Après avoir expliqué le schéma du circuit de distribution, il a donc rassuré les distributeurs et la population sur la disponibilité du gaz domestique.

SONIDEP SA a pris des mesures pour lancer l’achat à l’importation de 5000 tonnes de gaz de pétrole liquéfié (GPL), communément appelé gaz domestique ou gaz butane, afin de pallier une éventuelle pénurie de produit. Selon M. Zouberou Maazou, directeur du raffinage, du transport et de la distribution des hydrocarbures au ministère du Pétrole, le gouvernement n’a ménagé aucun effort pour pouvoir rendre disponible l’approvisionnement de ce gaz. Il faut dire que la SONIDEP a commencé à importer ce produit pour desservir la partie ouest du pays, afin d’alimenter la partie est avec la production de la raffinerie de Zinder qui est de 7 réservoirs par jour.

Les besoins sont «estimés à 14 réservoirs par jour durant cette période de forte demande causée par le confinement de la ville de Niamey, lié à la pandémie de Covid-19, couplé au mois de Ramadan et surtout à la veille de l’installation de la saison des pluies », a expliqué M. Bio Abdourahamane de l’unité de communication de SONIDEP SA.

Selon le circuit d’approvisionnement et de distribution, SORAZ fournit 125 tonnes de GPL, soit 5 réservoirs par jour à SONIDEP SA pour la consommation nationale. Cependant, avec l’avènement du Ramadan, cet approvisionnement est passé à 175 tonnes, soit 7 réservoirs par jour.

Toujours selon le même circuit de distribution, c’est avec SONIDEP SA que les distributeurs lancent leurs commandes de gaz et l’échantillonnage est effectué chez SORAZ via des camions citernes sur présentation d’un bon à retirer délivré par la SONIDEP SA.

Il convient de noter qu’à ce jour, le Niger compte 55 centres de remplissage opérationnels, exploités et détenus par 30 opérateurs. Ces derniers fournissent du GPL aux déposants, qui à leur tour le vendent aux ménages à un prix fixé par les autorités compétentes.

Disponibilité du gaz

M. Bio Abdourahamane a affirmé que «du 1er avril au 13 mai, quelque 1 180 tonnes sur les 2 000 reçues sont retirées à Cotonou et 4 369 tonnes ont quitté la raffinerie de Zinder (SORAZ), soit 5 549 tonnes pour un besoin global de 5 375 tonnes dans des circonstances similaires “. C’est dans ce sens que la SONIDEP SA demande aux opérateurs des centres de remplissage d’aller chercher du gaz soit à Cotonou soit à Zinder, selon sa destination “pour éviter la sous-alimentation de son réseau”.

Enfin, la société nigériane de produits pétroliers a réaffirmé la disponibilité du gaz domestique et, dans le même temps, a appelé les distributeurs à “accélérer avec bonté leur retrait pour éviter tout désagrément à leurs clients locaux”.

Koami Agbetiafa





Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici