813 sacs de riz en soutien aux vétérans, anciens militaires et victimes de la guerre – Le Sahel

0
158


Partager c’est aimer!

Le Ramadan est certes un mois de contemplation et de spiritualité mais aussi d’entraide sociale. A cette occasion, le ministre de la Défense nationale, le Pr Issoufou Katambé a remis hier matin, un don à l’Office des Anciens Combattants et Anciens Combattants (ONACAM) du Niger. Cette donation, essentiellement constituée de vivres, vient soutenir ces «doyens» durant ce mois béni de Ramadan, qui intervient d’ailleurs dans un contexte particulier du fait de la pandémie de Covid19. C’est le directeur général du Bureau des anciens combattants et anciens soldats, le colonel à la retraite Abdoulaye Mounkaila, qui a reçu le don en présence des membres de ce bureau.

Ce don, composé de 813 sacs de 25 kilogrammes de riz (2 tonnes), a expliqué le professeur Issoufou Katambé, constitue un soutien modeste aux anciens combattants et anciens soldats afin de les accompagner en ce mois béni. “Ce n’est pas un choix fortuit mais réfléchi car le soutien aux familles, aux veuves et aux orphelins des Forces de défense et de sécurité est un sujet qui est au cœur du président de la République et du gouvernement dans son ensemble”, a déclaré le professeur. Issoufou Katambé. En fait, le bureau des anciens combattants et des anciens soldats rassemble des vaillants et vaillants combattants qui, malgré les risques et les obstacles, ont vaillamment défendu la paix et la sécurité des populations, l’intégrité et l’indépendance du pays dans son ensemble.

Aussi, en ce qui concerne les plaintes présentées par l’ONACAM au ministre de la Défense nationale lors de sa visite le 11 novembre concernant l’acquisition d’une ambulance et la mise à disposition d’un médecin, le Pr Issoufou Katambé a rassuré les membres dudit bureau que bientôt ils avoir satisfaction.

En recevant le don, le directeur général de l’ONACAM a d’abord noté que l’Office des anciens combattants et des anciens combattants en France, créé en 1955 par la France, réunissait les grands vétérans; d’anciens soldats (gendarmerie et FAN), mais aussi des victimes de guerre. Il a ensuite exprimé sa gratitude au ministre de la Défense nationale pour ce geste sans précédent, qui, selon lui, est intervenu dans un contexte spécifique marqué par trois facteurs majeurs dont: la pandémie de Covid, 19 le mois sacré du Ramadan et enfin la grande vague de chaleur, tentant de les personnes âgées.

Après la sobre cérémonie, le ministre de la Défense nationale a effectué une visite guidée du magasin du Bureau des anciens combattants, des anciens soldats et des victimes de guerre.

Rahila Tagou (onep)



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici