97 morts et 2 survivants dans le crash d’un Airbus à Karachi

0
62


Publié le:

Au moins 97 personnes sont mortes dans l’écrasement d’un Airbus A320 vendredi dans un quartier résidentiel de Karachi, la grande ville du sud du Pakistan, selon un nouveau rapport. Deux passagers ont survécu. On ne sait pas si la catastrophe a fait des victimes sur le terrain.

Tout un quartier couvert de cendres et de fumée. Vendredi 22 mai, en milieu d’après-midi, un Airbus A320 de Pakistan International Airlines (PIA) s’est écrasé sur un groupe de maisons dans un quartier résidentiel de Karachi, au Pakistan.

L’avion, qui s’approchait de l’aéroport de la ville, transportait 99 personnes (91 passagers et 8 membres d’équipage), a déclaré samedi un porte-parole de la PIA. Parmi eux, 97 sont morts, selon les services de santé de la province du Sindh. Deux ont survécu. Parmi ces miracles figure Zafar Masud, président de la Bank of Punjab, l’une des plus grandes banques du Pakistan, a déclaré le président de la PIA, Arshad Malik.

Les opérations de sauvetage ont pris fin samedi à l’aube, ont annoncé les autorités. Pendant toute la journée de vendredi, les sauveteurs et les résidents ont fouillé les décombres à la recherche de corps. On ne sait cependant pas si la catastrophe a fait des victimes sur le terrain.

L’avion en approche finale au moment de l’écrasement

Le vol PK8303 “a perdu le contact avec le contrôle de la circulation aérienne à 14h37” (09h37 GMT), a déclaré le porte-parole de la PIA, Abdullah Hafeez. Selon le PDG de la compagnie aérienne Arshad Malik, l’avion, un Airbus A320, était “en approche finale” depuis l’aéroport de Karachi lorsqu’un incident s’est produit.


L’Airbus A320 qui s’est écrasé à Karachi le 22 mai 2020 provenait de Lahore. © Studio grahique France 24

“La dernière fois que nous avons entendu le pilote, il a indiqué qu’il avait un problème technique”, a expliqué Malik dans une vidéo publiée sur Twitter. “On lui a dit (…) que deux pistes étaient prêtes pour l’atterrissage, mais il a décidé de faire le tour.”

Selon le ministre de l’Intérieur Ijaz Ahmad Shah, le pilote a déclaré qu’il avait “perdu un moteur” et avait ensuite “fait un appel de détresse”.

Passagers rentrant chez eux pour l’Aïd al-Fitr

Selon le ministre des Affaires étrangères Shah Mahmood Qureshi, l’avion avait à bord “de nombreuses personnes rentrant chez elles pour l’Aïd” el-Fitr, la célébration de la fin du Ramadan.

Le Premier ministre Imran Khan a déclaré qu’il était “choqué et attristé” par la catastrophe, envoyant ses “prières et condoléances aux familles et aux personnes disparues” sur Twitter.

Le ministre américain des Affaires étrangères, Mike Pompeo, a déclaré: “Priez pour ceux qui sont morts ou ont été blessés et leurs familles”. Les États-Unis “se tiennent aux côtés du Pakistan en cette période difficile”, a-t-il tweeté.

De nombreux accidents aériens au Pakistan

Des accidents civils et militaires et des hélicoptères se sont produits fréquemment au Pakistan au fil des ans. Mais selon Arshad Malik, PDG de PIA, la flotte de son entreprise avait été contrôlée.

“Ces avions ont subi un contrôle complet, appelé” contrôle Alpha “, en mars 2020. Le train d’atterrissage et les moteurs de cet avion ont été inspectés conformément à la procédure en vigueur. Rien n’a été laissé au hasard”, a-t-il expliqué.

Le dernier accident aérien majeur dans le pays remonte à décembre 2016 et il impliquait déjà un avion PIA. Un avion de la compagnie s’est écrasé dans le nord montagneux du pays, tuant 47 personnes.

Avec AFP





Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici