Amélioration de la desserte en eau potable de la capitale avec une production supplémentaire de 40.000m3/Jour – Le Sahel

0
16


Partager c’est aimer!

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SE. Issoufou Mahamadou, a procédé hier matin, à l’inauguration de la 4ème filière de traitement d’eau potable de la ville de Niamey du projet Goudel 4. Située au quartier Goudel, près des anciennes installations des usines de traitement d’eau de Goudel, la 4ème filière de traitement d’eau potable de la ville de Niamey a pour objectif d’améliorer la desserte par la production supplémentaire d’eau potable de 40.000m3/Jour.

Le projet Goudel 4 est le fruit de la coopération entre le Niger, le Royaume des Pays Bas à travers ORIO, la Banque Européenne d’Investissement, l’Agence Française de Développement et la Belgique à travers FINEXPO pour un coût global de 48,82 milliards de Francs CFA.

Etaient présents à cette cérémonie inaugurale, le Premier Ministre SE. Brigi Rafini, des membres du Gouvernement, le gouverneur de la région de Niamey, des présidents des institutions, des représentants du corps diplomatique et des Partenaires Techniques et Financiers (PTF), des leaders religieux et coutumiers, etc.

Après la coupure inaugurale du ruban consacrant le lancement officiel et la mise en service de cet important ouvrage, le Chef de l’Etat SE. Issoufou Mahamadou a rappelé que le Programme de renaissance fait de l’accès à l’eau un de ses axes les plus prioritaires. En ce sens, le Président de la République s’est réjoui de la concrétisation de ce projet.

« Quand vous allez dans les villages du Niger, la première revendication des populations, ce n’est pas l’école, ce n’est pas la santé, mais c’est l’eau. Donc, c’est pour cela que le programme de renaissance a fait de l’accès à l’eau un de ses axes. Et je me réjouis aujourd’hui de procéder à l’inauguration de cette usine de traitement des eaux pour renforcer le système d’alimentation en eau de la ville de Niamey. Vous vous rappelez que c’était il  y a trois ans que les travaux ont été lancés », a souligné le Chef de l’Etat.

Rappelant que ces travaux sont financés par nos partenaires, notamment la France, les Pays Bas, la Banque Européenne d’Investissement ainsi que la Belgique, il les a vivement remerciés pour leur effort à nos côtés en vue de promouvoir le développement économique et social de notre pays. « Nous avons beaucoup investi pendant ces dix dernières années dans le secteur de l’eau, que ça soit en matière de l’hydraulique urbaine ou en matière d’hydraulique villageoise. Les investissements d’ailleurs que nous avons faites dans le cadre du programme de renaissance ont concerné tous les secteurs. Et nous avons pu réaliser un taux d’investissement moyen annuel sur les 10 ans de près de 40%, ce qui est exceptionnel, ce qui est rare, parce que le minimum qu’on demande, c’est un taux d’investissement de 24% ; nous, nous avons réalisé 40% de taux d’investissement. Ce qui a permis de soutenir la croissance que le Niger a enregistré ces dernières années. Un taux de croissance proche de 6%, ce qui a permis de faire de l’économie nigérienne une des économies les plus dynamiques du monde. Ce n’est pas moi qui le dis, c’est la Banque Mondiale qui le dit. Et d’ailleurs, récemment la Banque Mondiale a publié un rapport sur le Niger et je constate avec beaucoup de satisfaction que le Niger n’est plus le pays le plus pauvre du monde. Nous devançons beaucoup de pays, compte tenu des efforts de croissance que nous avons soutenue ces dix dernières années. J’espère que ces efforts de croissance vont se poursuivre et s’amplifier les années à venir. Le Niger est sur la bonne voie. Je me réjouis en tout cas d’avoir placé le pays sur la voie du progrès économique et social », a déclaré le Président de la République.

Pour sa part, la chef de file des Partenaires Techniques et Financiers, Denise I. Elena, a félicité, au nom de l’équipe Europe et en particulier les 4 partenaires européens qui ont apporté leur expérience technique et leur soutien financier pour la concrétisation du projet Goudel 4, le Gouvernement nigérien pour sa bonne coopération avec ses partenaires. « Cet investissement dans l’eau potable est une priorité pour le Gouvernement du Niger et pour améliorer la santé publique. Et il convient de souligner que les prochaines étapes, tels que le recouvrement des coûts par la mise en pratique d’une tarification équitable est essentiel pour assurer la pérennisation de Goudel 4 et de futurs investissements nécessaires pour desservir la population de Niamey », a-t-elle indiqué. Aussi, elle a adressé ses félicitations au Gouvernement du Niger, ainsi que la SOPAMIN, « pour leur vision et leur travail acharné qui ont permis la réussite de ce projet qui se concrétise par le moment que nous vivrons à savoir de l’impressionnante usine de traitement d’eau de Goudel 4 ». La chef de file des Partenaires Techniques et Financiers a ensuite annoncé que les études faites dans le cadre du projet Goudel 4 ont permis la mobilisation d’un nouveau financement qui a été approuvé en 2019 par les mêmes bailleurs de fonds, pour la construction d’une nouvelle usine de traitement d’eau, dénommée usine de traitement d’eau de Karey Gorou pour un coût total de 220 millions d’Euros.

Quant au ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement par Intérim, M. Zakaria Abdourahaman, il a souligné que cette usine est une preuve supplémentaire de la volonté politique exemplaire du Président de la République qui l’incite toujours à donner suite aux engagements qu’il prenait. En effet, le ministre de l’hydraulique et de l’assainissement par intérim, s’est adressé au Chef de l’Etat pour saluer son leadership et son engagement de travailler pour le bien être de la population. « Vous avez fait le choix d’être toujours à côté du peuple nigérien et de le servir loyalement. Excellence M. le Président de la République, à quelques jours de la fin de votre second et dernier mandat, et au moment où vous vous apprêtez à passer le témoin à votre successeur, un événement historique et plein de sens et de symbole, les populations du Niger constatent avec satisfaction que vous avez tenu vos promesses. Elles vous disent merci d’avoir tout mis en œuvre pour alléger leur souffrance », a indiqué M. Zakaria Abdourahaman.

Les travaux à réaliser dans le cadre du projet Goudel 4 sont repartis en plusieurs lots (composantes), à savoir extension de l’usine de Goudel ; la densification du réseau et extension des capacités de stockage dans les arrondissements 1, 2, 3 et 4 de la ville de Niamey ; opération de branchements sociaux et bornes fontaines.

Par Abdoul-Aziz Ibrahim  (onep)



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici