Améliorer la qualité de l’éducation de base et les capacités d’apprentissage des élèves – Le Sahel

0
86


Partager c’est aimer!

Le ministre de l’Enseignement primaire, de l’Alphabétisation, de la Promotion des Langues nationales et de l’Education civique, M. Yahouza Sadissou a réceptionné hier matin, des mains de l’Ambassadeur du Japon au Niger, SE Kuramitsu Hideaki, un important lot de livrets d’exercice de mathématique du cycle primaire destiné à 3500 écoles de la région de Maradi. Ce Don relatif au Projet «Ecole Pour Tous», mis à la disposition du Niger par le Japon est de l’ordre de 1 milliard 500 millions de francs CFA au  titre de l’année fiscale 2018.

L’objectif global du projet «Ecole Pour Tous» est de renforcer la continuité de la diffusion des matériels innovants afin d’améliorer la qualité de l’éducation de base et les capacités d’apprentissage des élèves en mathématique.

Lors de la cérémonie de remise de ce don, le ministre Yahouza Sadissou a remercié la coopération japonaise pour les appuis multiformes qu’elle ne cesse d’apporter au gouvernement et au peuple nigérien et ce, dans tous les secteurs de la vie. Pour ce qui concerne l’éducation, a-t-il indiqué, le Niger se réjouit de l’accompagnement de la coopération japonaise dans le système éducatif nigérien dans son ensemble et particulièrement dans le sous-secteur de l’enseignement primaire. Selon le ministre Yahouza Sadissou, ce don de livrets de mathématique pour la région de Maradi, destiné aux élèves et aux enseignants vient à point nommé. «C’est un moment où le gouvernement a fait l’option de promouvoir la qualité dans notre système éducatif et ces livrets vont certainement accompagner la recherche de cette qualité», a soutenu le ministre.

Aussi, a-t-il poursuivi, les mathématiques et de façon générale les matières scientifiques sont en train d’être délaissées par les élèves. «Je pense que ces documents vont permettre aux élèves et aux enseignants de mieux s’approprier cette discipline parce qu’elle est extrêmement importante dans la formation à la vie sociopolitique et économique de chaque Nation», a affirmé le ministre de l’Enseignement primaire, de l’Alphabétisation, de la Promotion des Langues Nationales et de l’Education civique. Aussi, M. Yahouza Sadissou a souhaité que toutes les régions du Niger, comme la région de Maradi, puissent bénéficier de ce genre de don. «J’ai évoqué une autre question cruciale avec l’ambassadeur, notamment la question des zones d’insécurité surtout la région de Tillabéri où nous avons un certain nombre d’écoles qui sont fermées et où des milliers d’enfants ne vont pas à l’école pour des raisons liées à la sécurité», a affirmé le ministre de l’Enseignement primaire.

M. Yahouza Sadissou a ajouté que le gouvernement est en train de chercher à mettre en place les moyens pour garantir l’éducation à ces enfants malgré l’insécurité. «Nous allons approcher la JICA pour qu’ensemble nous discutions sur les voies et moyens afin d’appuyer le gouvernement à mettre en place des dispositifs idoines dans ces zones d’insécurité qui peuvent permettre d’assurer l’éducation pour ces enfants», a conclu le Ministre de l’enseignement.

Pour sa part, l’Ambassadeur du Japon au Niger a expliqué que ces livrets ont été réalisés dans le cadre des trois aspects de la coopération japonaise : le concept de livrets d’exercice mathématique a été élaboré par des experts japonais dans le cadre de la coopération technique ; la production de livrets a été prise en charge par la coopération financière non remboursable ; enfin, l’acheminement des livrets aux écoles a été réalisé par les fonds de contrepartie, recette de vente de riz de l’Aide alimentaire. L’ambassadeur du Japon a, par la suite, annoncé que son pays est prêt à soutenir le Niger dans ses efforts de développement économique et social. «Je souhaite que le don octroyé, tout comme les autres projets réalisés par la coopération japonaise, contribue à l’amélioration des conditions de vie de la population nigérienne et au renforcement des relations d’amitié et de coopération entre nos deux pays», a déclaré l’Ambassadeur du Japon au Niger, SE Kuramitsu Hideaki.

Aminatou Seydou Harouna(onep)



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici