Anne Hidalgo veut moins de voitures

0
115


Publié le: Modifié:

Dans une interview à la Parisienne publiée mardi, la maire de Paris, Anne Hidalgo, annonce une série de développements en vue de la déconfinement, prévue pour le 11 mai, avec plus de rues piétonnes et plus de places de parking. S’ils se révèlent «pertinents», certains peuvent se maintenir dans le temps.

Trente nouvelles rues piétonnes, des centaines de places de stationnement supplémentaires et 50 kilomètres de pistes cyclables dédiées. Anne Hidalgo entend réduire la place de la voiture, dont l’utilisation a été drastiquement réduite dans la capitale lors de l’accouchement.

“Il est hors de question que nous nous laissions envahir par des véhicules”, prévient le conseiller socialiste dans les colonnes du Parisien, après sept semaines de séquestration pour tenter de juguler l’épidémie de coronavirus.


DANS LES PAPIERS © FRANCE 24

“Nous allons doubler le nombre de places dans les parkings relais et dans nos parkings aux portes de Paris, qui seront trois fois plus nombreux”, a expliqué Anne Hidalgo. “Ces 2 000 places dans une trentaine de parcs seront gratuites pour les détenteurs d’un pass Navigo. Des discussions sont en cours pour ouvrir une partie du Parc des expositions de la Porte de Versailles, ce qui porterait l’offre à 3 000 places disponibles.”

Parallèlement, des pistes cyclables provisoires seront créées le long des lignes de métro les plus fréquentées (1, 4 et 13) et 50 kilomètres de voies habituellement réservées aux voitures seront consacrées aux vélos, notamment rue de Rivoli, Porte d’Orléans, boulevard Saint-Michel, le tunnel de l’Etoile et la porte Maillot.

Les “abords des gares et des grands hubs comme Les Halles” seront également piétonniers afin “d’éviter les encombrements”, a expliqué Anne Hidalgo, tout comme “une trentaine de nouvelles rues, notamment autour des écoles”, pour éviter les regroupements “.

Si certains ajustements s’avèrent “pertinents”, le maire de Paris estime qu ‘”il n’y a aucune raison pour qu’ils soient retirés par la suite”. Concernant les parcs et jardins de la capitale, fermés depuis le 16 mars, Anne Hidalgo souhaite qu’ils puissent être des lieux de “marche et de respiration” et propose leur réouverture “avec un système de comptage”.

Avec AFP



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici