après la défaite à Arsenal, Mourinho tacle ses cadres et l’arbitrage

0
40



Après la défaite de Tottenham dimanche contre Arsenal (2-1), José Mourinho a pointé du doigt l’attitude de ses cadres, sans donner de nom. Il a aussi critiqué l’arbitrage et le penalty transformé par Lacazette qui a permis aux Gunners de prendre l’avantage.

Le “North London derby” a été remporté par Arsenal dimanche (2-1). Plus que la défaite, c’est la prestation de ses joueurs qui a particulièrement agacé José Mourinho, qui n’a pas manqué de le souligner en conférence de presse. “En première période, des joueurs se sont cachés”, a-t-il lancé sans toutefois donner de nom. “Notre première mi-temps a été vraiment très pauvre. On avait aucune intensité, tout le monde jouait vers l’arrière et personne ne cherchait à attaquer, excepté Lucas sur quelques actions individuelles”, a-t-il continué. Il a également confié qu’il ne se souvenait d’une première demi-heure de jeu aussi pauvre de la part de son équipe.

“Une insulte à la notion de penalty”

Pourtant, c’est bien Tottenham qui a ouvert le score à la demi-heure de jeu grâce à Erik Lamela et son magnifique coup du foulard (33e). Entré à la 19e minute pour remplacer Heung-Min Son sur blessure, l’Argentin n’avait plus marqué depuis septembre 2019. Mais Arsenal égalisera par Martin Odegaard (44e) puis sur un penalty marqué par Alexandre Lacazette (64e). “Je ne veux pas appeler cela un penalty car c’est une insulte à la notion de penalty”, a dénoncé José Mourinho, dans des propos rapportés par Skysports. “La seule chose pire que notre première mi-temps, c’est ce penalty”, a continué le Portugais qui n’a pas ménagé l’arbitre de la rencontre, Michael Oliver.

“Peut-être que l’arbitre était fatigué?”

“Avec tous ces matchs, les joueurs sont fatigués, les coachs aussi, alors peut-être que les arbitres également?”, a-t-il ironisé, “je suis très malchanceux car mon bilan aux penaltys avec lui est étonnant –avec Chelsea, Manchester United ou encore Tottenham. Je suis juste très très malchanceux avec un très bon arbitre”.

Menés 2-1 et réduits à 10 après l’expulsion de Lamela après un deuxième carton jaune pour une main dans le visage de Kieran Tierney (76e), les Spurs ont malgré tout mis la pression sur Arsenal. “On attendait un autre visage de Tottenham. On peut être fiers de nos minutes en infériorité numérique parce que c’est là qu’on a monté notre niveau d’agressivité et d’intensité. On a poussé l’adversaire à la faute et on aurait pu revenir au score avec un peu plus de réussite. Mais avant ça, c’était un match avec beaucoup de crainte. On avait l’impression de ne pas jouer libéré”, a de son côté appuyé Hugo Lloris.



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici