Au General Reference Hospital de Niamey, les activités de cardiologie interventionnelle reprennent avec de brillants résultats.

0
43


Après quelques mois de suspension des opérations à grande échelle de l’Hôpital Général de Référence en raison des perturbations causées par la pandémie de Covid-19, les activités de cardiologie interventionnelle ont effectivement repris dans cet établissement public de référence au Niger.

Le vendredi 3 juillet 2020, une délicate opération de coronographie a été réalisée par une équipe autonome de médecins spécialistes du HGR.
C’est généralement dans le cadre des campagnes organisées par l’Hôpital Général de Référence auprès de partenaires extérieurs que ce type d’intervention est réalisé. Avec les mesures de fermeture des frontières aériennes, terrestres et maritimes liées à la pandémie de Covid-19, le HGR a été contraint de geler certaines interventions délicates et compliquées en perspective.

Mais avec l’expertise acquise et surtout le transfert de compétences, un des axes sur lesquels les managers HGR se sont appuyés pour renforcer leurs capacités, l’équipe d’experts en cardiologie de l’Hôpital de Référence, dirigée par le Dr Saidou Labo, forte de sa plateforme technique et ses spécialistes ont effectué le vendredi 03 juillet 2020 une intervention des plus compliquées. Deux patients en attente et d’urgence ont subi avec succès des procédures de coronographie sans aucun soutien extérieur. Il s’agit d’un examen qui vous permet d’explorer les artères du cœur (artères coronaires) en cas de suspicion de maladie coronarienne, pour mettre en évidence tout rétrécissement ou occlusion des artères par athérome et / ou caillots. et évaluer leur gravité et y faire face au moyen de techniques appropriées.
Une véritable prouesse à saluer et qui témoigne de la bonne option faite par les managers HGR en optant également pour le transfert de compétences qui peut permettre de réaliser les interventions les plus délicates en dehors des campagnes soutenues par des experts dans le cadre de partenariats ou la coopération.

Satisfait de ce succès retentissant, le directeur général de l’hôpital de référence, le docteur colonel Oumara Mamane a remercié et encouragé l’équipe locale pour le professionnalisme dont elle a fait preuve lors de cette opération.
Le directeur général de l’Hôpital général de référence, très optimiste, a déclaré à l’occasion que des interventions plus spécialisées seront désormais possibles dans son établissement hospitalier avec une expertise locale, notamment dans les domaines de l’angiographie cérébrale, de la rythmologie et de la chirurgie cardiaque ainsi qu’à court terme Reproduction humaine assistée.

Service de communication HGR



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici