Au Maroc, des transporteurs sénégalais piégés au milieu du désert à la frontière mauritanienne à cause du coronavirus

0
58


Contacté le 19 mai par les rédacteurs de France 24 Observateurs, Moïse Sarr, secrétaire d’État aux Sénégalais à l’étranger au ministère des Affaires étrangères, confirme qu’il a été informé de la situation. Mais nie être resté insensible.

Immédiatement informés, nous avons procédé par le biais du consul général à Casablanca à un recensement pour leur apporter aide et assistance. Depuis le 22 mars, certains ont été pris en charge assez rapidement par le Maroc et d’autres par le consulat général du Sénégal à Casablanca.

Ils sont soutenus et accompagnés par le gouvernement du Sénégal en termes d’hébergement et de restauration. Ils reçoivent une pension journalière de 1 800 francs CFA (moins de 3 euros) par jour.

Mieux encore, nous leur avons également donné la possibilité d’être rapatriés par avion comme cela a été fait le 21 mars pour les Sénégalais à Casablanca et comme cela se fait depuis le 12 mai pour ceux qui sont en France.

Mais ils ont décliné l’offre en disant qu’ils avaient des voitures et des marchandises. Et qu’ils préfèrent prendre la route. Ce n’est pas possible actuellement car pour venir au Sénégal, il faut traverser la Mauritanie qui est un pays souverain qui a décidé de fermer ses frontières.

Cependant, ils ont été pris en charge jusqu’à ce qu’un accord soit conclu avec les autorités mauritaniennes.

Aide d’urgence de 19 millions d’euros pour soutenir la diaspora

Mor Sall Drama confirme le rejet de la proposition de rapatriement. Mais le transporteur affirme n’avoir reçu en plus de deux mois que 300 dirhams (27 euros) des autorités sénégalaises le 19 mai. Mais lundi, Mor Sall nous a dit avoir reçu samedi 23 mai du consulat, 784 dirhams (73 euros) par virement. “Le consulat avait promis de nous envoyer 80 euros. Nous venons de recevoir cet argent. Mais cela n’atteint pas le montant promis.”

Contacté, Massamba Sarr, Consul général du Sénégal à Casablanca assure que “les ressortissants sénégalais au Maroc enregistrés en ligne, y compris ceux bloqués à la frontière recevront chacun une aide de 50 000 francs CFA (75 euros). Les Sénégalais venant d’Europe et bloqués sur les vols aériens au Maroc recevra chacun 350 euros d’aide. Cependant, des négociations diplomatiques sont en cours avec les autorités mauritaniennes. Dès que nos voisins rouvriront leurs frontières, ils pourront rentrer au Sénégal. “

L’Etat sénégalais a débloqué une aide d’urgence de 12,5 milliards de francs CFA (plus de 19 millions d’euros) pour soutenir les membres de la diaspora impactée par la pandémie, dont 500 millions de francs CFA (760 000 euros) destinés aux Sénégalais résidant au Maroc qui se sont une plateforme dédiée. 13 000 personnes sont touchées par cette aide.

Le Maroc est l’un des principaux fournisseurs du Sénégal. Selon Le Monde, les deux pays ont échangé plus de 86 millions d’euros de marchandises en 2017.

Article écrit par Hermann Boko





Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici