Au Yémen, les inondations affectent dangereusement le patrimoine architectural de Sanaa

0
31


Depuis la mi-juillet, des pluies torrentielles qui ont provoqué des inondations ont endommagé plus de 100 bâtiments historiques dans la vieille ville de Sanaa, dans le nord du Yémen. Sur les réseaux sociaux, plusieurs internautes dénoncent une négligence qui dure depuis des années et demandent l’aide de l’Unesco.

Les inondations qui ont frappé le Yémen depuis la mi-juillet ont tué plus de 170 personnes et affecté plus de 1 200 familles. Dans la vieille ville de Sanaa, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, pas moins de cinq bâtiments se sont complètement effondrés. Des centaines de maisons ont également été endommagées sur ce site historique par des pluies soudaines beaucoup plus fortes que d’habitude à cette période de l’année, selon nos observateurs à Sanaa.

Depuis 2014, le Yémen est secoué par une guerre civile entre les Houthis de formation chiite, soutenus par l’Iran, et le gouvernement sunnite du président Abd Rabbo Mansour Hadi, exilé à Riyad, reconnu par la communauté internationale. En tant que tels, les Houthis, qui dirigent la ville de Sanaa depuis 2015, ne reçoivent pas de financement international car leur gouvernement n’est pas considéré comme légitime.


Une partie des vieux murs de la ville de Sanaa n’a pas pu résister aux torrents. Vidéo envoyée par notre observateur Ali Al Sinidar.

La plupart des maisons de ce site historique forment des centaines de constructions en adobe. Ils ont été construits au 11ème siècle à partir de briques de terre séchées. Cent six mosquées, douze hammams et 6500 maisons ont été construits dans ce quartier. Cette région habitée depuis plus de 2500 ans est classée sur la liste Unesco du patrimoine mondial de l’humanité depuis 1986. Mais depuis le début de la guerre dans le pays en 2015, l’Unesco a classé la vieille ville de Sanaa sur la liste du patrimoine mondial en danger.

Pas moins de cinq maisons de la vieille ville de Sanaa n’ont pu résister aux torrents qui ont frappé l’endroit. Photos envoyées par Ali Al Sinidar.



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici