baisse historique du PIB d’avril à juin, le pays entre en récession

0
29



Publié le:

Sous l’effet de la pandémie de coronavirus, le PIB des États-Unis a accusé une baisse historique de 32,9% entre avril et juin 2020, selon une estimation préliminaire du département du Commerce publiée jeudi.

Le produit intérieur brut (PIB) des Etats-Unis s’est contracté de 32,9% à rythme annualisé au deuxième trimestre sous les effets de la pandémie Covid-19, selon une première estimation publiée, jeudi 30 juillet, par le département Commerce.

Cette contraction est la plus importante jamais enregistrée depuis 1947, lorsque cette statistique a été introduite par le gouvernement.

Une économie presque au point mort en avril, rebond ralenti en mai

Les économistes s’attendaient en moyenne à une contraction de 34,1% après une baisse de 5% du PIB au premier trimestre.

La majeure partie de la contraction au deuxième trimestre s’est matérialisée en avril. L’économie était pratiquement au point mort en raison de la fermeture d’entreprises et d’usines pour lutter contre la propagation du coronavirus.

De plus, le rebond de l’activité à partir du mois de mai a été ralenti par la recrudescence de la contamination, en particulier dans les États du sud et de l’ouest. Cela a ralenti la levée des mesures d’endiguement et menace de peser sur la croissance au troisième trimestre.

La mesure utilisée aux États-Unis pour estimer la croissance est la variation annualisée, qui compare le PIB à celui du trimestre précédent, et projette une variation annuelle à ce taux. Il diffère de la variation d’une année sur l’autre, qui compare le PIB à celui du même trimestre de l’année précédente.

Avec l’AFP et Reuters



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici