Boudjellal refroidi par la relégation de l’Athlético Marseille en Régional 2

0
53



Présent mardi pour assister à l’audition des dirigeants de l’Athlético Marseille devant la Commission régionale de contrôle des clubs (CRCC), l’ancien chef du RCT, Mourad Boudjellal, semble s’être calmé sur son idée d’une éventuelle prise de contrôle du club, désormais relégué au 7e niveau du football français. Un coup dur pour la formation des quartiers nord, notamment connu sous son nom historique de Marseille Consolat, qui avait l’ambition d’atteindre la Ligue 2 dans quelques années.

Ciblé par Mourad Boudjellal pour une éventuelle reprise, l’Athlético Marseille, club de National 3, a été rétrogradé en Régional 2 par le CRCC de la Ligue Méditerranéenne de Football, alors qu’il aurait dû être promu en National 2 suite à son succès sportif (1er du classement en N3 Corse-Méditerranée). Les dirigeants du club marseillais devraient s’adresser à la Commission de la Direction nationale du contrôle de gestion (DNCG) de la Fédération française de football. Un pari risqué puisque la sanction pourrait être augmentée par le gendarme français de football, jugé sévère, au vu des faits allégués par le CRCC selon La Provence: “Athlético Marseille a remis aux commissions compétentes un document frauduleux lui permettant de présenter une situation de fraude financière et de fraude. ”

“Créer un grand club à Aix”

Suite à l’annonce du verdict, l’homme d’affaires de 60 ans, avec son avocat, a souhaité clarifier sa situation. “Je n’ai jamais dit que j’allais investir dans l’Athlético Marseille”, a déclaré Boudjellal dans des mots relayés par La Provence avant de révéler son objectif principal. Les seuls contacts que j’ai eu étaient de créer un grand club à Aix-en-Provence. Cela n’a rien à faire avec. ”

Boudjellal travaille sur plusieurs pistes

Après avoir renoncé au rachat du Sporting Toulon, relégué en National 2, jugeant le prix demandé par le propriétaire, Claude Joye, trop élevé, Boudjellal réfléchissait sérieusement au projet de reprise du club Consolat. Les dirigeants actuels du club National 3 avaient prévu de s’installer à Aix-en-Provence. Une ambition qui correspondait à celle de l’ancien chef du RCT.

En revanche, l’homme qui a marqué les vingt dernières années de rugby français ne semble pas avoir définitivement fermé la porte au club marseillais: “J’ai toujours dit aussi que je ne regarderais ce dossier que lorsque les affaires de l’Athlético seraient installés, martèle le Varois. Ce qui s’est passé hier n’est pas mon histoire. Et puis, ils vont séduire. “Mais Toulonnais prétend travailler sur plusieurs pistes. “Je prends mon temps, confirme-t-il, conscient qu’il joue pour lui. Ce qui est certain, et je l’ai dit plusieurs fois, c’est que je n’irai pas à Marseille (géographiquement, ndlr). Je suis sur plusieurs pistes, J’en ai un qui est pharaonique, un autre qui est très beau… Tu le sauras bientôt. “





Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici