Ceferin a confirmé Aulas dans une lettre

0
96



Cela devrait confirmer les intentions de Jean-Michel Aulas. Le président de l’OL répète depuis plusieurs semaines – depuis la décision de Ligue 1 en fait – que la date fatidique du 3 août, prétendument fixée par l’UEFA pour mettre fin aux championnats, n’en est pas une. Et c’est Aleksander Ceferin lui-même, dans une lettre datée du 14 mai, qui lui a donné raison.

Les autorités françaises du football se sont-elles précipitées dans leur décision? C’est ce que semble suggérer le patron de la Confédération européenne, confirmant ainsi une première position prise par l’UEFA, qui a déjà nié en avril dernier l’existence d’un “délai précis pour terminer la saison”, et notamment la Ligue des champions.

Le 3 août, une simple “recommandation”

“Quant à savoir si l’UEFA a effectivement donné à ses associations membres une date limite du 3 août pour terminer leurs championnats nationaux, la clarification suivante devrait répondre à votre question, écrit Aleksander Ceferin dans une lettre adressée à Jean-Michel Aulas, que Le Parisian a obtenu les dates du 20 juillet (pour les associations nationales classées 16 à 55) et du 3 août (pour celles classées 1 à 1,5, dont la France) ont été mentionnées dans les présentations faites lors des réunions avec les secrétaires et présidents des 55 associations membres de l’UEFA le 21 avril et lors des réunions entre les groupes de travail de l’UEFA, de la CEA et de l’EL (Union des ligues européennes), nous avons cependant toujours mentionné lors de ces réunions que ces dates ne sont que des recommandations, faites à titre provisoire et non officiel. “

La Ligue 1 aurait pu se terminer dans un “format adapté”

La Ligue 1 pourrait donc continuer après le 3 août, contrairement à ce que plusieurs présidents de Ligue 1 ont expliqué, ainsi que la ministre des Sports, Roxana Maracineanu. Par ailleurs, au début de la lettre en question, le Ceferin précise qu’il était également possible de trouver une autre manière, si nécessaire, de clôturer l’exercice 2019-2020, quitte à modifier la formule, comme l’avait proposé Jean-Michel Aulas.

“La recommandation de l’UEFA était donc clairement d’encourager les associations et les ligues nationales à faire de leur mieux pour terminer les championnats nationaux en cours, soit dans le format d’origine, soit dans un format adapté, si nécessaire, a confirmé Ceferin. Le but était de tout faire pour protéger l’intégrité des compétitions et garantir l’application du principe du mérite sportif. “





Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici