cinq raisons pour lesquelles vous ne devriez pas manquer ce trimestre

0
31


Après le scénario époustouflant de l’incroyable quart de finale entre le PSG et l’Atalanta (2-1), Leipzig a alors créé la surprise pour s’offrir le cuir chevelu de l’Atlético de Madrid (2-1) lors de la finale 8 de la Ligue des champions. Ce vendredi, une affiche mythique entre les deux seuls clubs Fional 8 à avoir remporté la compétition: le Bayern tentera de rejoindre le dernier carré européen mais devra vaincre une équipe barcelonaise déterminée à sauver sa saison avec un titre continental (à partir de 21h en direct sur RMC Sport 1).

>> Abonnez-vous à RMC Sport pour ne pas manquer la Ligue des champions

C’est la promesse d’un duel vraiment spectaculaire. Le format sans précédent de la Ligue des champions 2019-2020 prive les fans d’un match prestigieux entre les Catalans et Munich, mais offre à la place un superbe match entre deux grands noms du football continental.

Derniers matchs fous

Le souvenir des récents affrontements entre ces deux équipes laisse espérer un duel riche en buts. Adversaires en demi-finale en 2013 puis en 2015, Barcelone et Munich se sont à chaque fois régalés avec un total de 15 réalisations en quatre matches.

Grand favori de la compétition en 2013, le Barça a été surpris par le trio Robben-Ribéry-Muller. A l’aller et au retour, l’ailier néerlandais et ses deux complices mettent la défense catalane dans la misère. Corrigé à Munich (4-0), le Barça a finalement été surpris au Camp Nou (3-0). Cette première demi-finale s’est transformée en humiliation et a lancé le Bayern vers son dernier titre européen.

Deux ans plus tard, en 2015, le trio Messi-Neymar-Suarez du Barça a pris une revanche fantastique. Un grand vainqueur aller à domicile (3-0) grâce, notamment, à un doublé de “La Pulga” du Barça puis perdu en Bavière.

Mais cette nuit-là, deux buts de Neymar avaient sauvé l’équipe de Luis Enrique d’un retour précoce. Quelques semaines plus tard, Barcelone a remporté son dernier trophée de la Ligue des champions.

Le duel Messi-Lewandowski

Personne ne remportera le Ballon d’Or cette année à cause du coronavirus. Dommage pour Robert Lewandowski dont les performances cette saison lui auraient peut-être permis de rivaliser avec Lionel Messi. Et le duel à distance entre les deux hommes sera l’une des attractions de ce quart de finale de Ligue des champions ce vendredi au Stade de la Luz.

Avec 53 buts en 44 matches, le Polonais est en tête des buteurs cette saison mais cela ne suffit pas à tenir la comparaison selon Quique Setien: “Lewandowski est un grand footballeur, mais il n’est pas à la hauteur de Leo, n’a pas fait ne manque pas de rappeler l’entraîneur catalan avant la rencontre. C’est clair pour tout le monde. “

Et pour cause, si Lionel Messi a marqué moins que d’habitude, il a tout de même une saison terminée avec 31 pions en 43 matchs avant ce quart de C1.

Moins efficace face au but, l’international argentin a considérablement changé son jeu et en a profité pour délivrer 26 passes décisives à ses coéquipiers alors que son rival munichois se contentait de 78 offres pour ses partenaires. Dans deux styles différents, cependant, ce sont les deux meilleurs attaquants du moment qui s’affrontent ce vendredi à Lisbonne.

Setien joue clairement sa tête

Arrivé en intérim, Hansi Flick a réussi à faire taire tous ses détracteurs et a assuré sa place sur le banc du Bayern. À l’inverse, Quique Setien est dans un siège éjectable. Privé du titre de Liga par le Real Madrid, le technicien catalan ne devrait pas rester au-delà de la saison 2019-2020. La Ligue des champions serait donc sa dernière occasion de laisser une trace dans l’histoire des Catalans.

Mais pour cela, il faudra éviter la première saison blanche du club en six ans et décrocher un titre majeur lors de cette finale 8 à Lisbonne. S’il est éliminé ce vendredi, Quique Setien sera un pas de plus vers la sortie. Ce match contre le Bayern pourrait donc être sa dernière apparition sur le banc du Barça.

Les retrouvailles entre Messi et Boateng

Au cœur de la folle confrontation 2015 entre le Barça et le Bayern, un duel a probablement marqué les esprits, celui entre Lionel Messi et Jérôme Boateng. Lors du match aller au Camp Nou, l’Argentin a illuminé le jeu et humilié le champion du monde allemand.

“Ça fait mal de voir un ami vivre un moment aussi humiliant, a même dit à Rafinha pour RMC Sport. C’est devenu viral, c’est devenu l’action de la Ligue des champions. Putain ***, mon dieu Il était mauvais, il était triste. Quand c’est comme ça, personne ne lui en parle. On sait ce qui s’est passé et personne n’en parle. “

Truqué à gauche, crochet à droite et un petit plongeon pour tromper le gardien, “La Pulga” s’est éclaté alors que le défenseur du Bayern s’est littéralement effondré de tout son poids sur le terrain. Un dribble et une chute devenus légendaires.

L’occasion de revoir Dembélé sur le terrain?

En difficulté depuis son transfert au Barça, Antoine Griezmann ne devrait pas débuter contre le Bayern selon les indiscrétions de la presse catalane. Encore un camouflet pour le champion du monde 2018.

Mais le Tricolore pourrait enregistrer de bonnes nouvelles avec le retour d’Ousmane Dembélé dans l’équipe du Barça.

Blessé au genou en janvier, l’ailier de 23 ans n’a plus disputé de match depuis le 27 novembre et un match de groupe de Ligue des champions contre le Borussia Dortmund. Après presque neuf mois d’absence du terrain, “Dembouz” va peut-être enfin rejouer et semble attendu par son entraîneur.

“Je pense qu’il pourra jouer pendant quelques minutes, si on juge son entrée opportune”, expliquait Quique Setien à la veille du quart contre le Bayern. “Nous espérons qu’il pourra jouer et le fera bien.” A défaut de voir Grizou briller, Ousmane Dembélé pourrait bien être le facteur X du Barça.

>> Barça-Bayern, regardez-le en exclusivité sur RMC Sport 1





Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici