contexte, compos probables… les clés du classique de Ligue 1

0
16



Un classique (trop) tôt dans la saison

Jamais un classique entre le PSG et l’OM n’avait été programmé si tôt dans la saison dans l’histoire récente de notre championnat. Ce qui en a surpris plus d’un, et a agacé Thomas Tuchel, l’entraîneur du Paris Saint-Germain. “Ça, je ne comprends pas. Un match comme ça doit avoir lieu en octobre ou en novembre, quand les deux équipes sont à leur meilleur niveau pour combattre. Ce n’est pas possible que ce soit notre deuxième match, pour l’OM aussi”, a-t-il fulminé à la veille de ce match.

La programmation inhabituelle de cette rencontre peut s’expliquer par la nécessité pour le nouveau diffuseur, Mediapro, de séduire de nouveaux abonnés avec sa chaîne Téléfoot. De plus, en raison des conditions de préparation délicates du PSG, le duel n’a peut-être jamais paru aussi équilibré sur le papier. L’OM peut nourrir de réelles ambitions contre une équipe qui sera encore privée de plusieurs joueurs, indisponibles ou à court de forme.

5.000 personnes maximum au Parc

Le Paris Saint-Germain n’ayant pas pu obtenir une hausse de la jauge de 5.000 personnes fixée par les pouvoirs publics, il y aura finalement 4.100 supporters parisiens au Parc des Princes, dimanche soir. Aucun supporter marseillais ne sera présent dans l’enceinte parisienne. Les détenteurs d’un billet seront installés dans les parties basses des tribunes Auteuil, Paris et Borelli. Le dispositif de sécurité sera évidemment allégé étant donné les circonstances.

Le Collectif Ultras Paris (CUP) a annoncé il y a quelques jours son intention de boycotter les matches du PSG jusqu’à nouvel ordre en raison du protocole sanitaire, incompatible avec sa conception de l’animation des tribunes. Pour ceux qui seront présents à titre individuel et disséminés dans les travées du Parc des Princes, distanciation sociale et port du masque resteront obligatoires.

Le Covid a touché le PSG et l’OM

Peu de clubs en France ont été épargnés par le coronavirus, qu’ils aient été touchés durant leur préparation ou bien plus tard, à la reprise du championnat de France de Ligue 1. Durement touchés par le Covid-19 pendant quinze jours à la fin du mois d’août, en dépit de précautions prises pour prévenir d’autres cas, l’OM a enregistré près d’une dizaine de positifs. Steve Mandanda, Dimitri Payet, Maxime Lopez ou encore Valentin Rongier ont contracté le Covid-19 ces dernières semaines.

Pour le PSG, qui avait obtenu le report de son premier match à Lens pour se reposer, après son parcours en Ligue des champions, c’est le retour des vacances qui a plombé le début de saison. En cause, le séjour de certains éléments de l’effectif à Ibiza. Neymar, Angel Di Maria et Leandro Paredes en sont revenus contaminés, avant d’être rejoints dans leur malheur par Keylor Navas, Marquinhos et Mauro Icardi. Les deux derniers cités, avec Kylian Mbappé, testé positif avec les Bleus, seront encore indisponibles ou un peu trop justes physiquement pour défier l’OM. Rétablis, Neymar, Di Maria, Navas et Paredes postulent pour une place dans le onze de départ.

L’OM privé de victoire depuis neuf ans

Le champion de France en titre et finaliste de la dernière Ligue des champions opposé à son dauphin de l’exercice précédent, l’affiche est d’autant plus alléchante que les circonstances guidées par la crise sanitaire auraient plutôt tendance à niveler les valeurs entre les onze respectifs de ces équipes. Pour cela, encore faudrait-il que Neymar ne soit pas titulaire ce dimanche soir, or il devrait bien l’être. Cependant, au regard de la prestation fournie par les Parisiens à Lens (0-1), l’OM aurait tort de ne pas y croire.

Les joueurs du technicien portugais André Villas-Boas, qui disposera, contrairement, à son homologue parisien, d’un groupe quasiment au complet (seuls Bouna Sarr et Morgan Sanson seront absents), ont une opportunité en or de battre enfin cette équipe parisienne, ce qui ne lui est plus arrivé depuis le 27 novembre 2011. Ce jour-là, les partenaires de Lucho et André Ayew avaient infligé une sacrée leçon (3-0) aux Parisiens à domicile, devant près de 42.000 spectateurs au Stade Vélodrome.

La compo probable du PSG

Rico – Florenzi, Kehrer, Kimpembe, Bernat – Herrera, I. Gueye, Verratti – Sarabia, Neymar, Di Maria (ou Ruiz)

La composition probable de l’OM

Mandanda – Sakai, Alvaro, Caleta-Car, Amavi – Rongier, Kamara, P.Gueye – Thauvin, Lopez, Payet





Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici