Côte d’Ivoire: la chaîne de télévision islamique Al Bayane commence vendredi

0
188


La télévision islamique sectaire ivoirienne Al Bayane, intégrée depuis le 12 mai 2020 au Bouquet (N ° 208) de Canal + Afrique, commence ses émissions vendredi, a annoncé jeudi son directeur général, l’imam Cissé Djiguiba, en conférence de presse. Depuis 48 heures, le programme a commencé à l’antenne avec taquineries, lecture du Coran, bandes-annonces et impressions des fidèles, mais pour le début des programmes “c’est demain (vendredi)”, a déclaré Iman Cisse Djiguiba, lors d’une conférence de presse au siège de la chaîne.

“Désormais, la télévision islamique Al Bayane est devenue une réalité dans l’espace audiovisuel en Côte d’Ivoire et entend prendre toute sa place” dans le paysage audiovisuel du pays, a déclaré l’imam Cissé Djiguiba.

La première télévision confessionnelle de ce pays propose un programme au contenu varié, allant de l’information à la sensibilisation, à la formation et à l’éducation des téléspectateurs en termes d’enseignements religieux islamiques, a-t-il déclaré.

Les plages horaires seront consacrées, entre autres, aux programmes relatifs à l’éducation, à la culture, à l’économie, à la santé et aux espaces dédiés aux femmes, aux enfants, aux jeunes et aux programmes sociaux. , a déclaré le directeur général de cette télévision.

Il s’agit de suivre ce qui est diffusé sur la radio du Groupe mais «se traduit différemment de l’outil audiovisuel qu’est la télévision; avec un volet divertissement et des documentaires “, at-il noté.

“Nous veillerons à ce que les attentes de nos téléspectateurs soient satisfaites afin d’obtenir leur satisfaction”, a-t-il souligné, avant d’annoncer la tenue du journal télévisé fixé à 19h45 GMT (heure locale) qui traitera de l’actualité générale.

Cette chaîne entend également faire du «dialogue des religions l’une des composantes importantes» de ses leitmotivs car «pour obtenir la paix, il faut pouvoir dialoguer et initier des processus permettant aux peuples et aux populations de se comprendre mutuellement», a-t-il noté. .

En conséquence, prêtres, pasteurs et imams viendront aborder le problème de la paix, la moralisation de la société et les questions d’intérêt général (éducation …) chacun vu sous l’angle de la religion qui lui est propre, à travers les débats, il a continué.

Ces thèmes ne concernent pas les débats contradictoires où l’on dit que c’est une telle religion qui est vraie ou non, a-t-il dit, assurant d’avoir une expérience d’au moins vingt ans dans le dialogue interreligieux. Et ce, pour contribuer au développement du respect mutuel et de la tolérance.

Des fidèles et même des non-musulmans ont rejoint le projet de télévision Al Bayane dans le cadre de la collecte de fonds. Suite à un appel aux Ivoiriens et musulmans en particulier, plus de 600 000 personnes ont contribué, levant environ un milliard de francs CFA.

En 19 ans, le groupe médiatique Al Bayane n’a bénéficié d’aucune aide extérieure pour le fonctionnement de sa station de radio appelée Al Bayane. Le partenariat de la télévision avec Canal + (hors contrat) s’étale sur au moins un an et demi dans 45 pays d’Afrique subsaharienne.

“Nous prévoyons de mettre un autre satellite qui couvre l’Europe, l’Amérique et l’Asie, et cela à moyen terme”, a révélé l’imam Djiguiba, ajoutant que “est à l’étude afin que nos frères et sœurs qui ont contribué financièrement puissent également suivre le programme Al Bayane. “.

Le groupe de médias Al Bayane, qui comprend une radio et une télévision, veut “aller encore plus loin avec la presse écrite et d’autres éléments qui entrent dans la composition de tout ce qui peut servir nos communautés et le pays dans son boom de développement”, selon son directeur général.

L’extinction du signal analogique dans le secteur audiovisuel en Côte d’Ivoire est “prévue pour le 20 juin 2020”, a annoncé à la télévision publique début janvier le porte-parole du gouvernement ivoirien, Sidi Touré.

“L’extinction du signal analogique est prévue pour le 20 juin 2020”, a indiqué M. Sidi Touré, soulignant que le réseau TNT (Digital Terrestrial Television) était à plus de 60% couvert à l’échelle nationale grâce aux investissements réalisés par la société IDT.

Le gouvernement s’attend à ce que cette échéance de 2020 atteigne 100% de couverture au niveau national concernant la TNT, a déclaré M. Touré, soulignant qu’il existe sept chaînes approuvées et que toutes “doivent être en ligne au plus tard au mois de février” et que certains étaient déjà là.



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici