Covid-19 complique l’accès au traitement des patients atteints du SIDA au Kenya

0
149



Consolata est gravement malade et ne peut pas quitter son lit. Elle et son mari sont séropositifs. Au Kenya, les antirétroviraux sont gratuits, mais elle n’a bientôt plus de pilules. Elle ne veut pas aller à l’hôpital, à cause du Covid-19. L’OMS et l’ONU SIDA craignent que de plus en plus de personnes en Afrique subsaharienne ne se rendent plus à l’hôpital et n’aient plus accès aux médicaments. Les deux ONG estiment que 500 000 personnes pourraient en mourir.



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici