Covid-19: de multiples crises menacent de dévaster le Sahel (ONU)

0
47


Les agences humanitaires des Nations Unies alertent sur l’accumulation de crises avec l’arrivée de la pandémie de Covid-19 qui devrait dévaster la région du Sahel. << Les agences humanitaires des Nations Unies (…) alertent au sujet de la détérioration rapide de la crise du Sahel, entraînant les besoins humanitaires dans la région à des niveaux sans précédent, dont la plupart sont le résultat d'intensifications de conflits, d'une insécurité alimentaire croissante, d'inégalités structurelles et les conséquences directes et indirectes de la pandémie de Covid. 19 (…) », rapporte un communiqué de presse reçu vendredi à l'APA. En 2020, les agences humanitaires des Nations Unies se souviennent que 24 millions de Sahéliens, dont la moitié sont des enfants, ont besoin d'une assistance et d'une protection vitales, le nombre le plus élevé jamais enregistré. En raison de la violence généralisée et des catastrophes naturelles, 6,9 millions de personnes sont confrontées aux terribles conséquences des déplacements forcés. Plus de 4,5 millions de personnes sont des déplacés internes ou des réfugiés, un million de plus qu'en 2019 et 2,5 millions de rapatriés peinent à reconstruire leur vie. «Le temps presse car nous sommes confrontés à une crise de déplacement et de protection sans précédent dans la région. Des centaines de milliers de personnes ont déjà été forcées de fuir et sont désormais confrontées à l'incertitude supplémentaire du coronavirus ", a déclaré Millicent Mutuli, directeur du bureau régional du HCR pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre, cité dans le communiqué de presse. Selon lui, «les communautés locales de la région ont fait preuve d'une générosité remarquable en les accueillant, mais ne peuvent plus faire face sans un soutien urgent car les capacités nationales sont dépassées. La situation au Sahel devenait déjà rapidement intenable, avec une crise humanitaire à plusieurs niveaux. Nous devons agir rapidement pour éviter une catastrophe humanitaire. " «Les conflits, les déplacements, la violence et maintenant la pandémie Covid-19 ont des effets dévastateurs sur les enfants, leur santé, leur état nutritionnel, leur éducation et leurs droits à la protection. Environ 9,7 millions d'enfants sont menacés de malnutrition aiguë, dont 3 millions de malnutrition aiguë sévère. Il est crucial que des mesures soient mises en place pour freiner et arrêter la propagation de la pandémie afin de répondre aux besoins immédiats et à plus long terme des enfants ", a déclaré Marie-Pierre Poirier, Directrice régionale de l'UNICEF. Pour sa part, la FAO se dit préoccupée par la succession et le chevauchement des crises au Sahel, de l'insécurité alimentaire à la pandémie de Covid-19 et à l'invasion potentielle de criquets pèlerins qui pourrait dévaster les moyens de subsistance. et la production alimentaire et affaiblir la résilience du Sahel. Pour Gouantoueu Robert Guei, Coordonnateur sous-régional de la FAO, "les communautés pastorales, déjà durement touchées par les effets du changement climatique et de l'insécurité, sont également affectées par la fermeture des frontières, ce qui risque d'aggraver les conflits entre éleveurs et agriculteurs".


Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici