Covid-19: L’Église du Sénégal maintient la suspension des messes publiques

0
99


La province ecclésiastique de Dakar a décidé, dans un communiqué de presse reçu mercredi soir à l’APA, de ne pas mettre fin aux dispositions en vigueur dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, notamment la suspension des masses en matière publique.

“Nous avons encore aujourd’hui la lourde responsabilité de vous parler, dans l’urgence du moment, de la position de l’Église du Sénégal dans la gestion de cette maladie à coronavirus”, ont solennellement déclaré les évêques du Sénégal.

Ces derniers, voulant «rester fidèles à (leur) devoir de protéger partout et en toutes circonstances la santé et la vie des populations», ont convenu de maintenir «toutes les mesures (préventives) déjà prises» en tenant compte de l’évolution de Covid- 19 au Sénégal.

Cependant, le président de la République Macky Sall a annoncé la réouverture des lieux de culte, non sans fixer certaines conditions. Mais le chef de l’Etat, dans son message à la nation du 11 mai, a affirmé que “plus que jamais, la responsabilité de chacun d’entre nous est engagée”.

Ainsi, les évêques de la province ecclésiastique de Dakar demandent “à chacun de vivre en conséquence”. Par conséquent, les religieux invitent les fidèles “à maintenir (leur) vie de foi, à travers des moments de prière familiale, dans un esprit de communion spirituelle avec l’Église universelle”.

Poursuivant, Monseigneur Benjamin Ndiaye, l’archevêque de Dakar, qui parle au nom des évêques de la capitale, a réconforté les chrétiens: «Avec vous, nous, vos pasteurs, évêques et prêtres, restons en intime communion de cœur et d’esprit , surtout quand nous disons la Sainte Messe en privé pour vos intentions et à travers nos différentes célébrations qui vous sont accessibles par les médias ».

Enfin, les évêques encouragent les fidèles “à rester fermes dans les efforts déjà consentis” pour “vaincre le Covid-19”, tout en les exhortant à éviter “les mouvements inutiles et (à respecter) les gestes de barrière”.



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici