Covid-19: masques de protection non conformes en circulation au Bénin

0
67



Publié le: Modifié:

Au Bénin, en l’absence d’un confinement complet de la population, le port du masque est devenu obligatoire dans tout le pays. Mais les stocks de masques subventionnés par les autorités sanitaires et vendus dans les pharmacies de la capitale économique Cotonou sont encore relativement bas. Pour les plus pauvres, acheter un masque subventionné à 30 centimes reste trop cher. C’est donc la ruée vers les masques vendus dans la rue à moitié prix, avec une seule couche de tissu et sans aucun filtre. Une bombe à retardement pour la santé.

Toujours dans le résumé de ce journal: le Maroc fait le point au milieu de la pandémie de Covid-19, l’état d’urgence a été proclamé tôt, des hôpitaux de campagne ont été mis en place et l’armée déployée. Parallèlement, l’industrie marocaine s’est également mobilisée pour fabriquer des masques, du gel hydroalcoolique ou encore des respirateurs.

Enfin, la pandémie menace les fonds envoyés par les diasporas. Une aubaine colossale indispensable pour de nombreuses familles du continent. Les députés français font appel au ministre de l’Economie, c’est le cas de Sira Sylla, députée LREM de Seine-Maritime. Elle est l’invitée du Journal of Africa.



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici