Démission du Premier ministre tunisien Elyes Fakhfakh

0
44



Publié le: Modifié:

Après une confrontation entre le Premier ministre tunisien Elyes Fakhfakh, affaibli par une affaire de conflit d’intérêts, et le parti Ennahdha, principale force du Parlement, le chef du gouvernement a finalement démissionné.

Le Premier ministre tunisien Elyes Fakhfakh a présenté sa démission mercredi 15 avril au président Kaïs Saïed, après qu’Ennahdha, le principal parti au Parlement tunisien, avait déclaré la veille qu’il souhaitait lui retirer sa confiance.

Ennahdha “a décidé de retirer sa confiance au Premier ministre Elyes Fakhfakh et charge le chef du parti, Rachid Ghannouchi, de mettre en œuvre cette décision en menant des consultations avec différents blocs et députés”, a indiqué mercredi le parti. Inspiration islamiste dans un communiqué de presse.

Une telle motion de défiance ne peut réussir que si le Parlement fait simultanément confiance à un autre Premier ministre. Ennahdha a déclaré qu’il avait entamé des négociations pour en proposer une susceptible de convaincre la majorité des députés, un défi étant donné la fragmentation du Parlement. Bien qu’il soit le principal bloc parlementaire, le parti ne compte que 54 sièges sur 217 à l’Assemblée.

Le Premier ministre Elyes Fakhfakh fait l’objet d’une enquête par un parlement. Il est accusé de ne pas avoir vendu la gestion de ses parts dans des entreprises d’assainissement qui ont remporté d’importants marchés publics. Mais pour Ennahdha, il s’agit aussi de reconfigurer une coalition gouvernementale dans laquelle cette formation se sent “marginalisée”, selon le politologue Chokri Bahria.

Après l’union sacrée autour de la pandémie de Covid-19, qui a permis au pays de lutter avec succès contre le nouveau coronavirus, les tensions politiques recommencent lorsque les Tunisiens sont touchés par les retombées économiques et sociales des restrictions sanitaires.

Des manifestations ont lieu dans le sud du pays depuis des semaines, exigeant des emplois.

Avec AFP



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici