départs, état d’esprit … les défis à relever cette saison

0
103



Ligue 1 et Coupe de France. Et c’est tout. Pour la première fois depuis la saison 1996-1997, Lyon ne jouera pas en Coupe d’Europe la saison prochaine. Septième de Ligue 1 à la fin de la saison en raison d’un coronavirus, Les Gones ont dû gagner la Coupe de la Ligue ou la Ligue des champions pour décrocher un billet européen. Mais ils ont perdu en finale du premier face au PSG (0-0, onglet 6-5) et leur parcours en C1 a été stoppé en demi-finale par le Bayern Munich (3-0). Leur objectif sera donc très clair la saison prochaine: trouver la plus prestigieuse des compétitions européennes. Avec une équipe qui pourrait perdre certains de ses meilleurs cet été.

Départs attendus

“Il y aura des départs, je ne sais pas lesquels, mais je ne suis pas inquiet pour ça. Quand vous avez des joueurs qui font une très bonne compétition comme celle-ci, des joueurs qui attirent l’attention comme Houssem (Aouar) et peut-être Moussa ( Dembélé) … On risque de perdre quelques joueurs mais la base est là. Je ne me soucie pas de la motivation », a prévenu Juninho mercredi soir au micro de RMC Sport. Rudi Garcia a tenté de calmer les choses dans la foulée (“Juninho a parlé un peu vite, on verra”), mais il devrait avoir du mal à garder toutes ses étoiles. Merveilleux en quarts de finale contre Manchester City (3-1), Houssem Aouar ne devrait pas manquer de courtisans. Il en va de même pour Moussa Dembélé, qui vient de terminer une saison avec 24 buts, et Memphis Depay, à la fin de son contrat en 2021 et qui pourrait vouloir rejoindre une équipe plus importante.

D’autres joueurs qui manquent de temps de jeu peuvent être invités à trouver un nouveau club. Lucas Tousart (Hertha Berlin), Pierre Kalulu (AC Milan), Oumar Solet (Salzbourg), Martin Terrier (Rennes) et Amine Gouiri (Nice) sont déjà partis, tandis que Tino Kadewere (ex-Le Havre), meilleur buteur du championnat 2, et le défenseur turc de 19 ans Cenk Özkaçar (ex-Altay SK) est arrivé. Pour relever la tête et trouver une place sur le podium de Ligue 1, Lyon comptera aussi sur ceux qui ont brillé ces dernières semaines (Maxence Caqueret, Bruno Guimaraes) et s’appuiera sur l’émergence d’autres jeunes (Melvin Bard s’il se repose , Sinaly Diomandé, Rayan Cherki). Mais au-delà des joueurs, Lyon devra conserver le même état d’esprit affiché en finale 8. La même solidarité. Le même désir.

Un état d’esprit à garder

“On sort la tête haute, je suis vraiment fier de tous les joueurs, du staff. C’est un groupe qui manquait d’énergie collective, de profession, maintenant ils ont ça et si on continue, on retrouvera la Ligue des champions dès Nous allons nous concentrer sur la Ligue 1, sur le travail. Notre prochain adversaire est Dijon (28 août), et nous devrons avoir le même état d’esprit », a déclaré Juninho. C’est cette volonté de se surpasser collectivement qui va permettre aux Gones de revenir sur les matchs européens et de digérer une saison qui laissera son empreinte sur le plan financier, même si leur carrière en C1 devrait leur permettre de recevoir un joli chèque. “Arrêter le championnat nous coûte 100 millions. (…) Si nous ne sommes pas européens, ce sera 80 millions de pertes supplémentaires”, expliquait Jean-Michel Aulas début août dans les colonnes du quotidien Le Progrès.

Un peu de pression pour Garcia, conscient que remobiliser une équipe non loin d’une finale de Ligue des champions ne sera pas si facile. “Ce n’est pas facile d’avoir battu la Juventus et City, et de revenir au championnat. C’est sur quoi il va falloir travailler psychologiquement, panser les blessures de cette mi-temps et remobiliser les joueurs. Avec cette mi-temps, les joueurs sont toujours mises en avant et pourraient être convoitées. Nous ne serons pas alarmés. Nous avons une très bonne main-d’œuvre », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse. Ne vous inquiétez pas, mais négociez le retour au quotidien de la Ligue 1 pour que cette grande aventure européenne ne se termine pas sans avenir.





Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici