Des dizaines de détenus portés disparus en Russie après une mutinerie brutalement réprimée

0
87



En Russie, Svetlana n’a pas de nouvelles de son mari emprisonné. © FRANCE 24

Après la mutinerie qui a éclaté dans le centre pénitentiaire d’Angarsk, à l’est de Moscou, le 10 avril 2020, et qui a été brutalement réprimée, les familles de plus de soixante détenus restent sans nouvelles de leurs proches en prison. Depuis plus d’un mois, ils ne savent pas s’ils sont morts ou vivants. Alors que les responsables de la prison parlent de la mort “par pendaison” d’un prisonnier et disent que tous les autres sont détenus dans de bonnes conditions, les épouses et les parents se battent pour découvrir la vérité.



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici