Des résultats convaincants enregistrés sur le terrain grâce à la coalition Sahel, notent les membres du comité – Le Sahel

0
59


Partager c’est aimer!

Le Président de la République, Chef de l’Etat, Chef suprême des armées, SE Issoufou Mahamadou a présidé hier matin au Palais de la Présidence, la 4ème réunion bimensuelle du Comité de suivi de la Feuille de route relative aux communes engagements à l’issue de la réunion de Pau en France. Cette rencontre a réuni le Premier ministre, SE Brigi Rafini, des membres du gouvernement, des responsables des Forces de défense et de sécurité, ceux de la Force conjointe du G5 Sahel, l’Ambassadeur de France au Niger et les chefs de la Force Barkhane.

Les membres du comité ont félicité le président Issoufou Mahamadou et toutes les autorités nigériennes dès le départ pour la gestion remarquable de l’épidémie de COVID-19, qui s’est traduite par une très faible progression de la maladie. “Cette épidémie n’a eu aucun impact sur les opérations militaires”, a rassuré l’ambassadeur de France au Niger, SE Alexandre Garcia. Cette réunion a permis aux membres du comité de faire le point sur l’évolution de la situation depuis leur dernière réunion en mars 2020. “Ce que l’on peut dire, c’est que les opérations se sont poursuivies de manière très positive, les Forces armées nigériennes (FAN) ainsi que Les forces du G5 Sahel avec le soutien de Barkhane ont obtenu des résultats concrets très convaincants en termes de nombre de terroristes neutralisés, de saisie de matériel et de perturbation des activités terroristes “, se réjouit le diplomate français.

Ces derniers temps, a déclaré SE Alexandre Garcia, le développement politique le plus important est la formalisation et la mise en place d’une coalition pour le Sahel qui a été demandée depuis longtemps par le président Issoufou Mahamadou et par d’autres chefs du Conseil d’État du G5. Cette coalition, a-t-il dit, a été officiellement lancée le 28 avril lors de la conférence entre l’Union européenne et les chefs d’État du G5 Sahel. Il traduit, selon le diplomate français, le soutien de l’ensemble de la communauté internationale au Sahel à la fois au niveau militaire et au renforcement des capacités militaires. «Nous travaillons en étroite collaboration avec l’Union européenne et nos partenaires nigériens sur plusieurs piliers dont, entre autres, la lutte contre les groupes terroristes, le renforcement des capacités des forces armées de la région, le soutien au retour ou le maintien de l’État dans les zones de crise et l’aide au développement» , a déclaré l’ambassadeur de France au Niger, SE Alexandre Garcia.

Aïchatou Hamma Wakasso (onep)



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici