Dialogue politique: l’opposition politique maintient son boycott tout en conservant son ouverture à “un dialogue sincère et inclusif”

0
62


Dans un communiqué rendu public ce vendredi 12 juin 2020, les principaux fronts de l’opposition politique (FRDDR, FOI, FP et FDR) ont maintenu leur boycott de la nouvelle session du Conseil national de dialogue politique (CNDP), convoquée pour le même jour dans l’après-midi par le Premier ministre, Birgi Rafini, président dudit conseil. Pour l’opposition, les conditions d’un dialogue sincère et inclusif sont loin d’être réunies pour un processus électoral transparent et régulier qui débutera dans six mois. Cependant, l’opposition politique a réitéré sa main tendue pour un “dialogue inclusif, sincère et authentique”.

Transfert d'argent Zeyna bis

OPPOSITION POLITIQUE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Par lettre du 4 juin 2020, le Premier ministre, président du CNDP, a invité les groupes politiques à une réunion du CNDP prévue pour le vendredi 12 juin 2020.

L’ordre du jour comprenait, outre des informations sur la gestion de COVID-19, des informations sur l’évolution du processus électoral.

Concernant la pandémie, l’opposition politique s’étonne que ce n’est que maintenant que le chef du gouvernement ait jugé utile de partager avec la classe politique et les forces sociales les informations qui la concernent, contrairement à ce qui se passe dans tous les pays du monde , même si l’opposition politique l’avait exigé du président de la République, sans succès, depuis les premières heures de propagation de ladite pandémie.

Concernant l’évolution du processus électoral, la position de l’opposition politique est claire.

Cela tient au fait que le CNDP n’est plus un cadre de recherche de consensus mais un dispensaire d’imposition d’une seule pensée.

L’opposition politique a été délibérément écartée du processus. Aussi, il n’acceptera jamais aucune manœuvre tendant à écraser les délais constitutionnels.

L’opposition politique réitère cependant une fois de plus sa proposition d’un dialogue national inclusif, sincère et authentique, comme l’ont suggéré les différents échanges avec le président du CNDP.

Au vu de ce qui précède, les partis politiques d’opposition ne peuvent pas participer à ladite session du CNDP.

Pour l’opposition politique:

– le Front pour la démocratie et la République (FDR)

– Le front de l’opposition indépendante (FOI}

– Front patriotique (FP)

– Front pour la restauration de la démocratie et la défense de la République (FRDDR)

Fait à Niamey, le 12 juin 2020

Pour l’opposition politique

AMADOU DJIBO ALI

(actuniger.com)





Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici