Divers sujets au menu des quotidiens marocains

0
104


Publié le
29/08/2020 11 h 18
par
APA

Les quotidiens marocains publiés ce samedi se concentrent sur un certain nombre de sujets dont le projet de perforation du barrage «Al Massira», la situation épidémiologique au Maroc, la production et la consommation d’énergie électrique et le verdict du CAS concernant la finale de la Ligue des champions africaine 2019 entre WAC et Espérance de Tunis. + Le Matin + rapporte que la Banque africaine de développement (BAD) a qualifié le projet de perforation du barrage «Al Massira» de «véritable exploit». par l’institution financière africaine dans le cadre d’un programme de renforcement de l’accès à l’eau potable dans la ville de Marrakech avec un financement de près de 150 millions d’euros.

«C’est un véritable exploit de percer un barrage alors qu’il fournit encore de l’eau (…) C’est une réussite pour la Banque et pour l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE)», s’est félicité le directeur général de la BAD pour le Nord Afrique, Mohamed El Azizi dans un article publié sur le site internet de l’institution financière, cité par la publication.

Le modus operandi de l’opération, visant à canaliser l’eau vers les stations d’épuration de la ville de Marrakech et qui bénéficiera dans le cadre du programme financé par la BAD à quelque deux millions d’habitants, consiste en un forage pour installer une prise d’eau sur le mur de l’actif. barrage.

+ Al Massae + fait écho à une déclaration du coordinateur du Centre national des opérations d’urgence de santé publique au ministère de la Santé, Mouad Mrabet, qui a indiqué qu’au cours des deux derniers jours, l’indice de reproduction du virus «R0» était évalué à 0,98.

“Le R0 a montré une diminution au cours des 4 derniers jours alors qu’il était égal à 1 en début de semaine, ce qui signifie que la courbe épidémiologique commence à changer et que nous allons dépasser le pic épidémiologique”, a-t-il déclaré. a expliqué, appelant à un plus grand respect des mesures de santé préventives pour freiner la propagation du coronavirus.

+ Al Bayane + rapporte que la production et la consommation d’énergie électrique ont chuté de 2,2% chacune au mois de juin.

«Après deux mois consécutifs de baisse à deux chiffres (avril et mai 2020, période de maîtrise totale) des principaux indicateurs du secteur de l’énergie électrique, cette tendance s’est nettement atténuée en juin, qui a vu les premières mesures de déconfinement progressives décrétées dans le pays» , a souligné le Département des études et des prévisions financières (DEPF), qui dépend du ministère de l’Économie et des Finances. Compte tenu de cette évolution, la production d’énergie électrique a reculé de 11,7% au deuxième trimestre 2020 et sa consommation de 12,3%, après respectivement -3% et + 2,9% au T1, rapporte la même source.

Dans le registre sportif, + Al Akhbar + comprend que bientôt la fin d’un feuilleton qui a tenu à la fois le Maroc et la Tunisie en haleine. Le Tribunal arbitral du sport s’apprête en effet à rendre son verdict final sur la finale retour de la Ligue des champions 2019 entre l’Espérance Tunis et le Wydad Casablanca.

La finale a été interrompue en seconde période après des protestations du WAC réclamant l’utilisation du VAR après un but d’El Karti annulé par l’arbitre, mais toujours parfaitement valable, rapporte le quotidien.

Selon une source au sein du Wydad à Casablanca, le TAS devra rendre son verdict au plus tard en septembre, a indiqué le quotidien. Dans l’intervalle, la même source a déclaré à nos confrères que le TAS avait infligé une amende de 8,29 millions de dirhams au Wydad à Casablanca à cause du différend entre lui et son ancien attaquant libérien, William Jebor. Ce dernier réclamait une partie de son salaire qu’il n’avait pas perçu.

Le tribunal arbitral du sport a ainsi donné au Wydad quarante-cinq jours pour payer l’amende, indique le journal. Au cas où les officiels du WAC persisteraient à payer la somme demandée, la FIFA imposera une lourde pénalité au WAC. Le club de Casablanca sera ainsi privé de transfert pour une période de douze mois.





Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici