Dortmund a une polémique à cause d’un coiffeur

0
61



jeson nom est Winnie Nana Karkari, son surnom est “Fresh Prince The Barber”. Vous ne le connaissez probablement pas, mais les joueurs du Borussia Dortmund le connaissent très bien. Ce coiffeur de Düsseldorf est habitué à couper les cheveux de nombreux joueurs BVB. Cette semaine, il a volé la vedette au Hertha Berlin, adversaire de Dortmund samedi pour la 30e journée de Bundesliga.

À la demande de six joueurs, Jadon Sancho, Dan-Axel Zagadou, Manuel Akanji, Raphaël Guerreiro, Thorgan Hazard et Axel Witsel, il s’est rendu dans leurs domiciles respectifs pour de petits rafraîchissements et autres fantasmes capillaires. Jusque-là, rien d’anormal.

Le développement de BVB

Le problème, c’est qu’avec les photos publiées sur les réseaux sociaux et les photos relayées par Bild, l’absence de masque a rapidement été constatée. Alors que les règles sanitaires imposées par la Ligue allemande de football (DFL) sont très strictes, l’affaire a donc fait grincer des dents du côté des dirigeants du Borussia Dortmund qui ont réagi très rapidement: “Il est tout à fait normal que nos joueurs se fassent coiffer . Mais il est interdit des deux côtés de ne pas porter de masque. Nous le ferons savoir très clairement à nos joueurs. Le coiffeur ferait mieux de lui poser des questions sur son comportement. “

Zorc: “Sancho est encore très jeune”

Impliqué, le coiffeur s’est défendu en déclarant qu’il n’avait retiré son masque que pour les photos. “J’ai désinfecté mon équipement entre chaque client et je portais des gants”, a-t-il également déclaré à Ruhr Nachrichten.

Si la BVB refusait de porter des accusations contre Witsel et ses partenaires publiquement, ces derniers avaient droit à une explication textuelle. Jeudi, la conférence de presse a commencé 20 minutes en retard car les joueurs épinglés devaient s’expliquer avec Michael Zorc.

“Nous avons parlé au coiffeur et aux joueurs, a confirmé le directeur sportif dans le processus. Tous assurent que les règles sanitaires ont été respectées pendant qu’ils se faisaient couper les cheveux.” Les joueurs ont néanmoins été rappelés à l’ordre. Parmi eux, Jadon Sancho était déjà dans l’œil de la tempête, rumeurs d’un voyage de retour en Angleterre lors de l’accouchement. Faux, selon Michael Zorc qui a néanmoins rappelé que son agresseur était encore “très jeune”.





Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici