Du Colisée au Grand Bazar d’Istanbul, l’Europe rouvre ses hauts lieux touristiques

0
54



Publié le: Modifié:

Alors que la France entre dans sa phase 2 de déconfinement mardi, des lieux très prisés en Europe par les visiteurs ont commencé à accueillir le public.

Un parfum de normalisation flotte sur l’Europe. Le Colisée de Rome, les boutiques du Grand Bazar d’Istanbul et le marché de Camden à Londres ont rouvert leurs portes aux visiteurs.

Dans Italie, après la basilique Saint-Pierre de Rome, Pompéi ou la tour de Pise, c’est aujourd’hui le Colisée – le site touristique le plus visité de la péninsule – pour accueillir à nouveau les touristes. L’imposant amphithéâtre de la Rome antique a accueilli près de 300 personnes ayant effectué une réservation en ligne, loin des 20 000 touristes quotidiens habituels avant la crise sanitaire.

Dans Espagne, où pour la première fois en trois mois le virus n’a tué personne en 24 heures, l’emblématique musée Guggenheim a rouvert ses portes.

Dans dinde, l’accès au Grand Bazar d’Istanbul est à nouveau autorisé au public alors qu’il était interdit depuis le 23 mars, fermeture d’une durée sans précédent depuis près de six siècles d’existence.

À Royaume-Uni, le pays le plus endeuillé d’Europe mais où le nombre de morts en 24 heures était le plus bas lundi depuis le début de l’accouchement le 23 mars, le marché très touristique de Camden à Londres a rouvert ses portes avec soin.

À la Pays-Bas, les touristes peuvent à nouveau visiter le musée Van Gogh et le Rijksmuseum d’Amsterdam. En revanche, les “coffee shops” ne peuvent servir du cannabis “à emporter” qu’aux amateurs.

Avec AFP



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici