Elections 2020-2021 : le CSC a établi par tirage au sort l’ordre de passage des candidats et des partis politiques sur les médias d’Etat

0
23



Dans le cadre des élections générales, le Conseil Supérieur de la Communication (CSC) a organisé le mardi 1er décembre 2020 dans les locaux de  la Maison de la presse, une cérémonie officielle de tirage au sort public afin de déterminer l’ordre d’enregistrement, de diffusion et de publication des messages des candidats des partis politiques dans les médias. Cette initiative qui entre dans le cadre des activités de régulation des médias menées par le CSC bénéficie de l’appui financier de l’Union européenne, dans le cadre du projet d’appui au CSC et à la CENI pour des élections crédibles, transparentes et inclusives, mis en œuvre par l’Institut électoral pour une démocratie durable en Afrique (EISA).

La cérémonie s’est déroulée en présence du président du CSC, Dr Sani Kabir, de la représentante de l’institut EISA, Mme Marie Laure Digbeu, en charge de la communication et des médias, ainsi que des grands témoins notamment l’imam Cheick Djibrill Karanta, président de l’Association islamique du Niger (AIN) et l’évêque de Niamey, Mgr Laurent Lompo. On notait également la présence des représentants du Conseil national de dialogue politique (CNDP) et de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) ainsi que ceux des partis politiques et plusieurs invités. Au total,  92 partis politiques légalement constitués et dont les listes ont été validées par les Tribunaux de Grande Instance, de même que 30 candidats au 1er tour de la présidentielle ont été invités, à prendre part à cette rencontre.

Le tirage a été supervisé par Me Amadou Adamou Tanimouddari, huissier de justice à Niamey, qui a procédé, au début de la cérémonie, à l’appel nominatif des partis politiques et groupements de partis politiques autorisés par la Cour Constitutionnelle à participer aux prochaines élections communales. Ensuite, ce fut au tour des représentants de la centaine de structures politiques autorisées à tirer un à un dans un panier transparent, le numéro de passage de leurs formations dans les médias d’Etat. La cérémonie s’est poursuivie enfin avec le second  tirage qui détermine l’ordre de passage dans les médias des candidats autorisés par la Cour Constitutionnelle à briguer la magistrature suprême.

Régulation dans la transparence pour des élections inclusives, crédibles et transparentes

Le tirage fixe l’ordre d’enregistrement, de montage, de diffusion et de publication des messages, déclarations et compte rendus de meetings de campagne des candidats et partis politiques dans les médias publics, durant les campagnes électorales pour les locales et le 1er tour de la présidentielle.  Le tirage relatif aux législatives sera effectué après la publication des listes y afférentes par la Cour Constitutionnelle. Comme l’a expliqué le président du CSC, Dr Kabir Sani, « il s’inscrit dans la droite ligne des bonnes pratiques observées par le CSC en période électorale ». Pour les scrutins de 2020-2021, le Conseil a, conformément à ses prérogatives, mis à jour les textes électoraux et pris 8 décisions pour réglementer la couverture médiatique de la campagne électorale. Il s’agit, entre autres, du nombre de minutes autorisées dans les médias audiovisuels publics et privés, les espaces prévus dans la presse écrite et les modalités d’accès payant aux médias.  Cette démarche de transparence et d’exclusivité vise essentiellement à contribuer à l’organisation d’élections crédibles, équitables et apaisées.

Il faut noter que le tirage au sort et les activités de régulation des médias menées par le CSC pour les élections de 2020-2021 sont réalisés avec l’appui financier de l’Union européenne, dans le cadre du projet d’appui au CSC et à la CENI pour des élections crédibles, transparentes et inclusives, mis en œuvre par l’Institut électoral pour une démocratie durable en Afrique, EISA.

Voici l’ordre d’enregistrement, de diffusion et de publication des messages des candidats dans les médias pour le 1er tour de l’élection  présidentielle du dimanche 27 décembre 2020 :

1. Mohamed Bazoum, PNDS-Federation

  1. Ibrahim Gado, CRPD-SULHU
  2. Sagbo Adolphe, PS Imani
  3. . Idrissa Issoufou, MCD-Héros des pauvres
  4. Mamadou Talata Doulla, RSP-A’Adili
  5. Amadou Ousmane, ADEN-Karkara
  6. Seini Oumarou, MNSD-Nassara
  7. Moustapha Mamadou Moustapha, PRPN-Haskin Gari
  8. Abdoul Kadri Oumarou Alpha, Groupe Gayya Zabbé
  9. Kané Kadaouré Moumouni, SDR-Sabuwa
  10. Idi Ango Ousmane, ADR-Mahita
  11. Mahamane Ousmane, RDR-Tchanji
  12. Ismael Oumarou Idé, FANN-Niger Kama Kanka
  13. Nayoussa Nassirou, CDPS-Cigaban Kassa
  14. Oumarou Abdourahamane, UNPP-Incin Afrique
  15. Souleymane Garba, PNC-Mulura
  16. Amadou Boubacar Cissé, UDR-Tabbat
  17. Djibrilla Baré Maïnassara, UDFP-Sawaba
  18. Amadou Issoufou Saïdou, Candidat indépendant
  19. Hassane Barazé Moussa, ANDP-Zaman Lahiya
  20. Mounkaila Issa, RNDP Aneima Banizoumbou
  21. Omar Hamidou Tchiana, AMEN-Amin
  22. Abdallah Souleymane, NIGERENA
  23. Intinicar Alhassane, PNPD-Akal-Kassa
  24. Oumarou Malam Alma, RPP-Farilla
  25. Hamidou Mamadou Abdou, RANAA
  26. Salou Djibo, PJP-Génération Doubara
  27. Mahaman Hamissou Moumouni, PJD-Sûr
  28. Albadé Abouba, MPR-République
  29. Ibrahim Yacoubou, MPN-Kiichin-Kassa

Tirage au sort Ordre de passage

AKM (actuniger.com)





Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici