Elections présidentielles: l’ancien chef de l’Etat Salou Djibo investi candidat du PJP Doubara

0
112



L’ancien chef de la junte militaire qui a dirigé le Niger de 2010 à 2011, Salou Djibo, a été investi ce dimanche 28 juin à Niamey, candidat du parti PJP Doubara lors de la prochaine élection présidentielle. Tandja Mamadou, 55 ans, qui a quitté l’armée en 2019, tentera de regagner le chef du pays par les urnes. Dans son discours inaugural, il a décrit certaines des grandes lignes de son programme politique.

Transfert d'argent Zeyna bis

C’est au Niamey Sports Palace que Salou Djibo a été investi, dans l’après-midi de ce dimanche 26 juin, candidat du PJP Génération Doubara (Initiative), parti qui a été créé un peu plus d’un an par des partisans de l’ancienne armée général. Avant la cérémonie d’inauguration, le PJP a tenu son premier congrès statutaire avec la participation de diverses délégations de partout au pays. Les délégués ont adopté les principaux textes du parti avant l’élection d’un bureau politique national, dont la présidence a été confiée à Salou Djibo. Le congrès statutaire a également statué sur ses candidats pour la prochaine élection avant de procéder à la convention de nomination.

La cérémonie d’inauguration du candidat du PJP Doubara a été renforcée par la présence des principaux dirigeants politiques de la majorité ainsi que de l’opposition et des non-affiliés, ainsi que des militants du parti, qui ont massivement fait le déplacement pour l’occasion. Plusieurs dirigeants politiques se sont succédé dans la tribune pour féliciter le parti et son candidat et leur souhaiter bonne chance dans cette nouvelle aventure politique.

Programme politique

Juste après son investiture, Salou Djibo a prononcé un discours dans lequel il a esquissé les grandes lignes de son programme politique. Le président et candidat de la génération PJP Doubara a déclaré qu’il avait décidé de se présenter aux prochaines élections présidentielles pour “faire la politique différemment et agir uniquement dans le meilleur intérêt de notre pays “. Il a souligné son expérience nationale et internationale acquise ces dernières années. “Je connais le Niger pour l’avoir déjà gouverné. Je connais ses défis, le fonctionnement de ses institutions et de chacun de ses politiciens », a lancé l’ancien chef de l’Etat qui a dirigé la dernière transition militaire du 18 février 2010 au 7 avril 2011 à la tête du Conseil suprême pour la restauration de la démocratie (CSRD). “J’ai dû acquérir une grande expérience en matière de politique internationale et tisser un réseau d’amitié que je mettrai au service du Niger”, a également souligné Salou Djibo, en référence aux missions qu’il a effectuées dans la sous-région pour le compte de la CEDEAO.

“C’est conscient de tous les défis auxquels notre pays est confronté, et que nous n’avons d’autre choix que de nous battre pour réussir ou périr, que j’ai décidé d’être candidat aux prochaines élections présidentielles. Je m’engage auprès du peuple nigérian souverain à faire de la politique différemment et d’agir uniquement dans le meilleur intérêt de notre pays. C’est pourquoi dans les jours à venir et dans la conduite de la campagne électorale jusqu’à la victoire insha’Allah, je m’engage très concrètement à ne jamais insulter, diffamer, salir injustement l’honneur de quiconque et moi demanderons aux militants et sympathisants de la génération Doubara d’observer le même comportement. Je m’engage à faire une campagne électorale positive centrée sur tous les Nigériens et sur des propositions réalistes pour prendre en compte les vraies aspirations de nos populations, en rassemblant autour de moi tous Nigériens “. Salou Djibo.

Concernant les priorités nationales, il s’est engagé à apporter des solutions au Niger dans les domaines de l’éducation, de la santé, de l’eau et de l’énergie. Il a également discuté des questions de défense et de sécurité, “Où les Nigérians m’attendent certainement plus que tout autre candidat aux élections présidentielles de 2020-2021”, il a continué. ” Ayant servi plus de trente ans dans l’armée nigériane, je connais notre armée, son courage d’engagement et son professionnalisme Dit l’ancien général de corps, qui a dit que le moment venu, “Je pourrai évaluer la situation et prendre les décisions nécessaires sans faiblir et dans le meilleur intérêt de notre pays”. En termes de gouvernance, Salou Djibo s’est engagé à “Entourez-vous des meilleurs, quelles que soient leurs origines ou leur orientation politique”.

Investiture PJP Doubara

Investiture PJP Doubara BIS

A.Y.B (actuniger.com)





Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici