en France, l’épreuve du deuil face au manque de carrés musulmans

0
151



Publié le: Modifié:

En France, les cimetières à carrés musulmans sont rares. Cela est d’autant plus évident au milieu d’une pandémie de coronavirus. Les familles qui souhaitent enterrer leurs morts dans leur pays d’origine ne peuvent le faire en raison de la fermeture de la frontière actuelle.

Mamadou, vivant à Valenton (Val-de-Marne) au sud-est de Paris, en est un exemple: son père a voulu être enterré au Mali – son pays d’origine -, mais la famille a dû attendre 18 jours … Avant d’enterrer en France.

D’autres familles attendent une hypothétique autorisation de rapatrier le défunt. Mais ces derniers finissent parfois par être enterrés devant les quelques places musulmanes des cimetières.



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici