Erbil, dernier refuge des chrétiens d’Irak

0
52



Publié le :

Ostracisée depuis des décennies, la communauté chrétienne a largement fui l’Irak depuis l’invasion américaine de 2003. La correspondante de France 24 s’est rendue à Erbil, plus précisément dans le quartier d’Ainkawa, où une partie de ceux qui n’ont pas quitté le pays ont trouvé refuge.

Estimés à 1,5 million au début des années 2000, les chrétiens d’Irak sont aujourd’hui moins de 400 000. Ostracisée depuis des décennies, cette minorité religieuse a dû se résoudre à un nouvel exode avec l’arrivée du groupe État islamique en 2014.

À cette époque, nombre de chrétiens ont fui les persécutions des jihadistes et se sont réfugiés à Erbil, au Kurdistan irakien, plus précisément dans le quartier d’Ainkawa.

Il y a quelques années, Ainkawa n’était encore qu’un village, mais à mesure que les crises se sont succédé en Irak, beaucoup de chrétiens s’y sont installés. Ainkawa est alors devenu un quartier à part entière d’Erbil, une sorte de ghetto chrétien aux portes de cette ville, où s’est rendue notre correspondante, Lucile Wassermann.

>>> Sur le même sujet : À Erbil, le pape François célèbre la plus grande messe de sa visite en Irak



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici