Fausse note: la BCEAO dément une fausse alerte postée sur les réseaux sociaux

0
109


La Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) informe le public que de fausses informations qui lui sont scandaleusement attribuées circulent sur les réseaux sociaux depuis le 15 avril 2020.

Le contenu dudit message, tel que rapporté, est le suivant:

«La BCEAO porte à l’attention des banques, des institutions financières, des commerçants et des populations du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée Bissau, du Mali, du Niger, du Sénégal et du Togo qu’il a eu l’occasion de constater la circulation de fausses publications en série les chiffres sur les billets de 10 000 et 5 000 francs CFA, ainsi que les mesures sur la largeur et la longueur de ses billets ne sont plus les mêmes. En conséquence, la BCEAO invite les populations des différents pays membres à ne plus accepter les coupures de 10 000 et 5 000 francs CFA relatifs aux numéros de série A, N S et T. Elle vous invite à être plus vigilant dans vos transactions ».

La BCEAO dément formellement être la source de ces fausses informations et donc inviter les gens à être extrêmement vigilants.

En cas de doute, la Banque centrale recommande au public de consulter son site Internet www.bceao.int afin d’obtenir les informations correctes.

La BCEAO se réserve le droit d’engager des poursuites judiciaires à l’encontre des auteurs et complices d’actes et de messages susceptibles d’altérer la confiance des utilisateurs ou de saper les signes monétaires ayant cours légal dans les États membres de l’Union monétaire ouest-africaine (UMOA).

La Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici