Guillaume Soro visé par une plainte à Paris, un plaignant témoigne sur France 24

0
119



Publié le:

Une plainte pour torture, meurtre et crimes de guerre a été déposée à Paris contre Guillaume Soro et contre X. Les plaignants, de nationalité ivoirienne et française, accusent l’ancien chef rebelle d’avoir ordonné, en 2004 et 2011, la mort de cinq personnes, membres ou d’anciens membres de la rébellion, dont Ibrahim Coulibaly. Notre correspondant à Abidjan Thaïs Brouck a rencontré l’un des plaignants.

De plus, en Côte d’Ivoire, des mesures restrictives pour faire face à la pandémie de coronavirus ont été levées à Abidjan. Le Conseil national de sécurité a décidé de lever le couvre-feu et de rouvrir les bars et restaurants. Les discothèques et les cinémas restent fermés, tout comme les frontières. La rentrée scolaire est prévue pour le 25 mai.

Au Niger, les fidèles ont pu retourner prier dans les mosquées. Les autorités ont autorisé la réouverture de lieux de culte fermés depuis plus d’un mois à cause du coronavirus. L’État a mené une vaste opération de désinfection des locaux. Notre équipe a visité quelques mosquées pour voir comment les mesures de distanciation sociale sont observées.

Au Burundi, le représentant de l’OMS sera expulsé vendredi. Bujumbura accuse l’Organisation mondiale de la santé d ‘”ingérence” dans sa gestion de la crise des coronavirus. Un arrêté d’expulsion qui intervient en plein milieu de la campagne électorale lorsqu’aucune barrière n’est prise lors des réunions. Un triple scrutin, législatif, municipal et présidentiel aura lieu le 20 mai.

Au Cameroun, le ministre de la Santé a ordonné la fermeture de la plus grande clinique de Douala pour facturation illégale pour le traitement de Covid-19, alors qu’il est censé être gratuit. Accusations rejetées par les responsables de la clinique.

Enfin au Sénégal, le secteur de la pêche est en grande difficulté depuis le début de la crise sanitaire. Il représente 2% du PIB. L’activité des pêcheurs a été réduite notamment à cause du couvre-feu. Reportage dans la ville côtière de Mbour, à une centaine de kilomètres de Dakar, où les pêcheurs tentent de s’adapter.



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici