Insécurité: l’état d’urgence étendu à toute la région de Tillabéri et la réserve de Kouré temporairement fermée (Conseil national de sécurité)

0
30



Le Conseil national de sécurité (CNS) a décidé, à l’issue de sa session extraordinaire du lundi 10 août 2020, de prendre une série de mesures exceptionnelles à la suite de l’attentat terroriste du dimanche 9 août, qui a coûté la vie à 8 personnes dans le Réserve de Kouré. Ainsi, l’état d’urgence a été étendu à toute la région de Tillabéri, en particulier les départements de Kollo et Balleyera, et l’accès à la réserve naturelle de Kouré a été temporairement suspendu. En outre, le Conseil a décidé d’ouvrir une enquête judiciaire pour faire la lumière sur les circonstances de cet attentat.

Transfert d'argent Zeyna bis

Selon les explications du ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Alkaché Alhada, la session extraordinaire du Conseil national de sécurité (CNS) qui s’est tenue ce lundi 10 août 2020 dans l’après-midi sous la présidence du chef de l’Etat , Mahamadou Issoufou, avait pour agenda principal, l’attentat terroriste de Kouré qui a fait huit (8) victimes dont deux (2) Nigérians et six (6) humanitaires français dans la matinée du dimanche 9 août 2020. Après avoir fait le point de la situation, le Conseil a pris une série de mesures, notamment: “L’expansion de l’état d’urgence dans toute la région de Tillabéri, qui comprendra les départements de Kollo et Balleyara, qui n’ont pas été touchés”, selon le ministre Alkaché Alhada. Ce sont les seuls départements des 13 de la Région, limitrophes du Mali et du Burkina Faso, qui ne sont pas encore touchés par l’état d’urgence qui s’accompagne de mesures de sécurité exceptionnelles, notamment la mise en place d’un – incendie ou la restriction voire la interdiction de la circulation des motos. Il est à noter que le parc des girafes de Kouré, où l’attentat terroriste a eu lieu, fait partie du département de Kollo, dans la région de Tillabéri.

<< Le Conseil national de sécurité a décidé lundi d'étendre l'état d'urgence à toute la région de Tillabéry où se trouve Kouré

Le Conseil national de sécurité (CNS), présidé le lundi 10 août 2020 par le président de la République, chef suprême des armées, SEM Issoufou Mahamadou, a décidé d’étendre l’état d’urgence à l’ensemble de la Région de Tillabéri, qui comprendra les départements de Kollo et celui de Balléyara. Cette décision intervient à la suite des événements tragiques de Kouré, département de Kollo, région de Tillabéri, qui ont fait huit morts dimanche 9 août 2020: deux Nigérians et six humanitaires français. Le Conseil national de sécurité a également décidé de suspendre l’accès au site des girafes dans la zone de Kouré, ce qui permettra également de poursuivre les enquêtes en toute confiance. La justice a été saisie. Toutes les forces de défense et de sécurité sont mobilisées pour retrouver et traduire ces criminels en justice ». Présidence de la République

Le ministre Alkaché Alhada a également annoncé que le Conseil national de sécurité avait également décidé de “La suspension de l’accès au site des girafes, pour que les enquêtes en cours puissent se poursuivre en toute confiance.” De plus, en plus des poursuites engagées par les Forces de défense et de sécurité (FDS), afin d’appréhender les assaillants, “Une enquête judiciaire a été ouverte pour faire la lumière sur cette attaque meurtrière”. Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique a enfin réaffirmé que “Le gouvernement est en train de tout mettre en œuvre, toutes les forces de défense et de sécurité sont mobilisées pour retrouver et remettre les criminels entre les mains de la justice”.

Le Conseil national de sécurité (CNS) est un organe constitutionnel qui assiste le chef de l’Etat en sa qualité de chef suprême des armées. Il donne son avis sur toutes les questions relatives à la sécurité de la Nation, à la défense, à la politique étrangère et en général sur toutes les questions liées aux intérêts vitaux et stratégiques du pays. Outre le Président de la République et le Premier ministre, le CNS est composé de certains membres du gouvernement (Défense, Intérieur et Sécurité, Finances, Affaires étrangères et Justice) ainsi que de hauts responsables des Forces de Défense et de Sécurité ( Armée, gendarmerie, garde et police nationale).

A.Y.B (actuniger.com)





Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici