Installation du Comité de pilotage du Plan d’action contre le terrorisme – Sahel

0
72


Partager c’est aimer!

Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de l’Intégration africaine et des Nigériens à l’étranger, M. Kalla Ankouraou, a présidé le vendredi 29 mai 2020, la session inaugurale du comité de pilotage du plan d’action 2020-2024 pour l’éradication du terrorisme dans la région de la CEDEAO. Cette réunion de visioconférence s’est tenue dans un contexte particulier marqué par la pandémie de Covid 19 à laquelle la CEDEAO tente de faire face.

Lors de la réunion, le Président de la Commission de la CEDEAO Jean Claude Kassi Brou a pris la parole pour rappeler le contexte dans lequel s’est tenue cette session inaugurale. Il a également indiqué les attentes de la CEDEAO, dont l’objectif reste la mise en œuvre réussie du plan d’action qu’elle s’est donné pour éradiquer le terrorisme. Les pays membres de la CEDEAO ont exprimé leur volonté de les affronter collectivement le 23 avril 2020, lors du Sommet extraordinaire par visioconférence, notant les décisions importantes prises par la conférence.

En adoptant le plan d’action 2020-2024 pour éradiquer le terrorisme dans la région le 21 décembre 2019 à Abuja, au Nigeria, «la conférence des chefs d’État et de gouvernement de la CEDEAO a également entériné la structure de gouvernance du plan tel que recommandé par la 18e session extraordinaire du le Conseil des ministres du 11 décembre 2019 “a indiqué la ministre nigériane en charge des Affaires étrangères, Kalla Ankouraou, également présidente du comité de pilotage. C’est dans le cadre de ce comité de pilotage” que nous nous réunissons aujourd’hui afin de prendre les décisions nécessaires et donner les directives appropriées à la Commission pour la mise en œuvre effective et efficace du plan d’action “, a-t-il ajouté.

Alors que le terrorisme est pour l’espace, la principale menace pour la sécurité, la CEDEAO a récemment été confrontée à la pandémie de Covid 19 avec son impact négatif sans précédent sur la survie des populations et des économies de la région. “Chacun de nos États est en concurrence ingénieuse pour trouver les ressources financières nécessaires, tant au niveau national qu’international”, a déclaré M. Kalla Ankouraou.

Il a également déclaré que ce comité directeur doit pouvoir, lors de ses délibérations et par les décisions qu’il adoptera, «réaffirmer avec force que la lutte contre la pandémie de Covid 19 ne doit pas nous faire oublier que la menace présente toujours le terrorisme». En cela, “la mobilisation des ressources pour la mise en œuvre du plan d’action est un axe fort et une condition du succès de la lutte contre le terrorisme”, a ajouté le ministre Kalla Ankourao.

Cette séance de visioconférence s’est déroulée en présence du ministre de la Défense nationale, le Pr Issoufou Katambé.

Sources: MAE / C / IA / NE



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici