Installation officielle du Groupe national de gestion et de partage des connaissances – Le Sahel

0
75


Partager c’est aimer!

Le Secrétaire Général du Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage, M. Diamoitou Boukari a présidé, le 29 mai dernier, à Niamey, la cérémonie d’installation officielle du Groupe national de gestion et de partage des connaissances (GNPC) du Projet d’appui à l’Initiative d’irrigation du Sahel (PARIIS). Ce groupe de travail est mis en place pour collecter, produire et diffuser les connaissances utiles au sous-secteur de l’irrigation et permettre aux acteurs de l’irrigation de se l’approprier et de communiquer entre eux autour des solutions. La cérémonie s’est déroulée en présence du Coordonnateur national du projet PARIIS, M. Moussa Adamou, et de fonctionnaires du Ministère de l’agriculture et de l’élevage.

Ce système de gestion et de partage des connaissances permet également de garantir une coordination efficace entre les activités du projet PARIIS et de mettre en place une stratégie de communication axée sur la mise en œuvre de solutions et la mobilisation de ressources pour le secteur de l’irrigation. . C’est aussi à travers ce dispositif, pour assurer un suivi et une évaluation efficaces. L’objectif ultime de ce processus est de contribuer à l’amélioration de l’autosuffisance alimentaire et nutritionnelle

Dans son discours lors de la cérémonie, le Secrétaire Général du Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage, M. Diamoitou Boukari, a noté que la mise en place de ce groupe constitue une avancée significative dans le cadre d’une opérationnalisation de la gestion efficace et du partage des connaissances du PARIIS- Projet Niger. Ce projet, a-t-il dit, vise à renforcer les capacités des parties prenantes à développer et gérer l’irrigation, à augmenter les surfaces irriguées en utilisant une approche régionale axée sur les solutions d’irrigation dans les pays du Sahel. M. Diamoitou Boukari a également souligné que la mise en œuvre de ce projet contribuera sans aucun doute à la réalisation de l’objectif «Faim Zéro», qui appelle à une augmentation de la production de sub-irrigation et des cultures de récession des crues, à l’augmentation et à la diversification de la production pour la modernisation des cultures pluviales, conformément aux principales lignes directrices de l’initiative 3N “Nigeriens Nourish Nigeriens”.

Pour sa part, le Coordinateur National PARIIS-Niger, M. Moussa Adamou a rappelé que, PARIIS est le premier projet opérationnel de l’Initiative d’irrigation du Sahel (2iS) et constitue pour les six (6) pays membres des bénéficiaires du CILSS dont notre pays, grand espérons contribuer à l’amélioration de l’autosuffisance alimentaire et nutritionnelle. Il a également indiqué que la zone d’intervention du projet au Niger couvre quatre (4) régions, à savoir: Agadez, Dosso, Tillabéri et Tahoua, soit 12 départements et 19 communes avec un total de 26 sites. Enfin, le Coordonnateur National PARIIS-Niger a expliqué que le groupe national de gestion et de partage des connaissances est un outil imaginé par le CILSS, les pays bénéficiaires et la Banque mondiale pour capitaliser et partager de nombreuses expériences dans le domaine de l’irrigation. et d’autres bonnes pratiques disponibles dans nos pays qui ne sont pas assez ou peu utilisées.

Issoufou A. Oumar (onep)



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici