Jean-Baptiste Alaize : le génocide des Tutsi pour passé, l’or paralympique en ligne de mire

0
26



Publié le :

C’est un sportif au parcours hors du commun. Né en 1991 au Burundi, Jean-Baptiste Alaize a été victime du génocide des Tutsi. Après avoir été attaqué à la machette, il s’est réveillé amputé. Aujourd’hui, il est athlète handisport, quadruple champion du monde et recordman du monde du saut en longueur des moins de 23 ans. Un champion que l’on a le plaisir de retrouver depuis Miami, où il se prépare pour les Jeux paralympiques d’été de Tokyo. Il nous parle de son parcours inspirant et de sa volonté de changer le regard sur le handicap et les différences.

Également au menu de ce programme sportif :

Le sport pour lutter contre l’obésité en Tunisie. Alors que plus de 22% de la population est concernée par cette pathologie, les médecins prescrivent désormais sur ordonnance la pratique d’une activité physique. Un remède qui sert aussi à combattre le diabète et prévenir les risques de maladies cardiovasculaires, l’une des premières causes de mortalité dans le pays.

Au Sénégal, ce n’est pas le foot, mais l’équitation qui suscite des vocations chez les jeunes ces derniers temps. À Dakar, les courses hippiques sont devenues un passeport pour la réussite. L’activité de jockey se développe de plus en plus. Pour les enfants défavorisés, elle représente un moyen de sortir de la précarité.



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici