La Chine appelle Londres à cesser toute ingérence à Hong Kong

0
55



Publié le: Modifié:

Mercredi, la Chine a appelé le Royaume-Uni à “cesser immédiatement toute ingérence” dans les affaires de Hong Kong après que Londres a appelé à ne pas imposer une loi controversée sur la sécurité nationale dans le territoire autonome.

Pékin n’est pas de ceux qui permettent de dicter leurs politiques internes. “Nous conseillons à la partie britannique de cesser immédiatement toute ingérence dans les affaires de Hong Kong et les affaires intérieures de la Chine”, a déclaré mercredi le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

Zhao Lijian répondait à l’appel de Londres de ne pas imposer de loi sur la sécurité nationale au territoire autonome. Le projet de loi, qui a reçu le feu vert du parlement chinois, prévoit de sanctionner les activités séparatistes, “terroristes”, la subversion, voire l’ingérence étrangère sur le territoire.

Le Royaume-Uni, les États-Unis, l’Australie et le Canada ont exprimé publiquement leurs préoccupations. Et le ministre britannique des Affaires étrangères, Dominic Raab, a appelé mardi Pékin à abandonner la loi. “Il est encore temps pour la Chine de réfléchir, de s’éloigner du précipice et de respecter l’autonomie de Hong Kong et ses propres obligations ainsi que ses obligations internationales”, a-t-il dit.

>> Lire: “La Chine sait qu’elle est assez forte pour faire ce qu’elle veut avec Hong Kong”

Une remarque qui a rapidement réagi à Pékin. “Nous conseillons à la partie britannique (…) d’abandonner sa mentalité de guerre froide, son état d’esprit colonial, pour reconnaître et respecter le retour de Hong Kong” en Chine, a déclaré Zhao Lijian.

Le Premier ministre Boris Johnson a déclaré mardi qu’il offrirait à des millions de citoyens de Hong Kong des passeports et un accès possible à la nationalité britannique si Pékin appliquait la loi. “La Grande-Bretagne n’essaie pas de faire obstacle à l’essor de la Chine” sur la scène internationale, a assuré Boris Johnson. “La Grande-Bretagne veut seulement que Hong Kong prospère sous un seul pays, deux systèmes.”

Avec AFP



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici