La CNDH surveille les prisons et distribue des dons de kits de santé – Le Sahel

0
139


Partager c’est aimer!

Dans le cadre de la lutte contre la pandémie de coronavirus dans notre pays et notamment dans les établissements pénitentiaires, la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH) a récemment organisé des missions de suivi suivies de dons de kits de santé dans une trentaine de prisons sur l’ensemble du territoire national.

Cette initiative est organisée en collaboration avec le Réseau panafricain pour la paix, la démocratie et le développement (REPPAD) grâce au soutien d’OXFAM, du Projet d’appui aux défenseurs des droits de l’homme de la délégation de l’Union européenne et de United-Niger.

A chaque étape, il s’agissait pour les membres de la mission CNDH de s’enquérir des conditions de détention des détenus. De plus, les membres de la mission ont consacré beaucoup de temps à la sensibilisation au COVID-19 en rappelant aux détenus les gestes simples de barrière qui peuvent empêcher la contamination de cette pandémie. Les conditions de travail du personnel ont également été au cœur des questions abordées entre les missionnaires de la CNDH et les chefs des établissements pénitentiaires visités.

Dans les centres de détention provisoire visités, la CNDH et ses partenaires ont fait don de kits de santé contre le COVID19, notamment des appareils de lavage des mains composés de savons, de phoques, de gels hydro-alcooliques, de volets pour protéger la population carcérale. Un geste salué par les différents managers mais aussi par les autorités administratives.

A noter que pour l’étape Tillabéri, le Président de la CNDH, Pr. Khalid IKHIRI a visité les établissements pénitentiaires de Kollo, Koutoukalé, Dakaina, Ouallam et Tillabéri. A cette occasion, le Pr. Khalid Ikhiri a salué le système mis en place contre la propagation du COVID19, notamment la décision prise par le Président de la République de remettre gracieusement la peine au profit de 1 500 détenus dès le début de cette maladie au Niger. Ce qui a permis la congestion des prisons du pays. Le président de la CNDH était accompagné dans ce voyage par les commissaires aux droits de l’homme, le secrétaire général, le personnel technique de ladite institution ainsi que des acteurs de la société civile.

Ibrahim A. Tikiré AP / CNDH



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici