La Fédération sénégalaise réclame la libération de ses internationaux à la FFF

0
22



La LFP a annoncé que les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 ne mettraient pas à disposition leurs joueurs pour les matchs internationaux qui se dérouleront hors d’Europe, en raison des conditions de retour de ces joueurs. La Fédération sénégalaise de football a écrit à la FFF pour se plaindre de la situation, alors que 12 joueurs évoluant en France devaient rejoindre les Lions de la Teranga.

La grande incompréhension. Jeudi matin, le Paris Saint-Germain a annoncé sur son compte Twitter la convocation d’Idrissa Gueye et d’Abdou Diallo pour les matchs internationaux du Sénégal, contre le Congo et l’Eswatini les 26 et 30 mars prochains.

Un tweet qui n’a pas été supprimé depuis, alors même que ce qu’il annonce va à l’encontre d’une disposition prise par la Ligue de football professionnel (LFP) annoncée mercredi. Dans un communiqué, la LFP annonçait en effet que l’ensemble des clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 avaient pris la décision “à l’unanimité” de ne pas mettre leurs joueurs à disposition des sélections nationales hors-Union Européenne pour la trêve internationale du 22 au 30 mars.

Une décision prise conformément à l’assouplissement de la règle de mise à disposition des joueurs internationaux décidée par la FIFA le 5 février dernier. Car en cas de départ à l’étranger hors UE, ces joueurs doivent respecter une période d’isolement de plus de cinq jours à leur retour en France. Impensable pour les clubs français, qui auront rapidement besoin de leurs joueurs pour les matchs de championnat.

La FSF demande l’intervention de la FFF

Mais face à cette décision de la LFP et des clubs français, la Fédération sénégale de football (FSF) a décidé de réagir en transmettant un courrier à la Fédération française de football. Le secrétaire général, Victor Seh Cissé, auteur de la lettre, demande ainsi à la FFF d’intervenir pour mettre à disposition du Sénégal les joueurs évoluant en France.

La FSF et son secrétaire général soulignent notamment un vice de forme sur la décision de la LFP. “Ledit règlement (de la FIFA, ndlr) ne prévoit pas l’intervention d’une autre structure dans la procédure en dehors de l’Association nationale et des clubs des joueurs convoqués”, indique Victor Seh Cissé, qui précise également que le délai pour refuser la convocation des joueurs est de six jours.

12 Sénégalais sur 26 évoluent en France

Or, la liste des convoqués par le Sénégal aurait été envoyée le 5 mars. “Ces derniers n’ayant pas réagi dans le délai de 6 jours ne peuvent attendre moins de 5 jours avant le début de la fenêtre internationale afin de justifier un refus de libérer de manière ciblée les joueurs étrangers convoqués”, écrit la FSF, qui évoque un “préjudice important”, alors que 12 joueurs sur les 26 convoqués évoluent en France.

Parmi eux, l’on retrouve notamment Youssouf Sabaly (Bordeaux), Alfred Gomis (Rennes), Krepin Diatta, Fodé Ballo-Touré (Monaco), Boulaye Dia (Reims) et donc Idrissa Gueye (PSG). Convoqué pour la première fois avec les Lions de la Teranga, Abdou Diallo ne sait donc toujours pas s’il pourra participer à son premier match avec le Sénégal, alors que la rencontre face au Congo doit se dérouler dans une semaine.



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici