La Fête Et Ses Lendemains… – L’innovation au service de l’information pour mieux informer.

0
130


Demain, si Dieu le veut, la communauté musulmane célébrera la fête de l’Eid-El fitr marquant la fin du mois béni du Ramadan. Commencez le rituel de la Barka da Salla! Kayéssi !, Joyeux anniversaire, etc … Oui, il y aura de quoi féliciter.

Parce que le cours aura été long et tenace. Surtout pour certains cousins ​​«cousins» dont le nom n’a pas besoin d’être spécifié ici, car il est vrai que tout le monde connaît sa délicatesse légendaire, le jeu n’a pas été le plus facile. Ainsi, après un mois de régime, de piété et de privation, les fidèles musulmans pourront aspirer à l’immense plaisir de manger, boire et même siroter du thé ou du café toute la journée.

Tout au long de ce mois béni de grande dévotion, le monde, comme nous le disons souvent, a eu un petit “souffle” au rythme de l’accalmie, avec des jours et des nuits monotones de méditation au niveau des mosquées. Les canons des ” ” et les ” langues fourchues ” ayant été réduits au silence, la vie sur terre a été, pendant un mois d’absolution totale, ce long fleuve tranquille dont l’humanité rêve.

Hélas, cette atmosphère de «bon garçon» est éphémère! Car avec la célébration de l’Aïd El-fitr et son cortège de dépenses fantaisistes et excessives, comme de la discorde, des déceptions et des déceptions au sein de certains couples et ménages.

Et lorsque le parti et sa tempête de dépenses passent, la réalité se déploie dans toute sa rigueur. Pour certains, il est nécessaire de revenir sur ses pas pour tenter de récupérer les bris de confiance soumis à des tests sévères.

Et quand les vieux démons se réveilleront de leur long sommeil, la nature reprendra ses droits et les masques tomberont. Ainsi, de plus en plus, les mosquées seront vidées de ces fidèles qui, tout au long du mois béni du Ramadan, ont pris d’assaut les lieux de culte, les bistrots et autres lieux de loisirs retrouver leur humeur. Et au fur et à mesure, nous reviendrons à des ruses, des arnaques et autres pratiques peu recommandables. Bref, la vie reprendra son cours normal …

Par Assane Soumana (ONEP)



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici