La mémoire de l’ancien champion, honorée par les autorités régionales – Le Sahel

0
144


Partager c’est aimer!

Suite au décès, le vendredi 15 mai 2020 au centre hospitalier régional de Tahoua, du célèbre lutteur de la région de Tahoua Harouna Abdou alias “ Le taureau de l’Ader ”, le gouverneur de la région, M. Moussa Abdourahmane, s s’est rendu, à la tête d’une importante délégation, à Sabonguida, la ville natale des disparus située dans la commune rurale de Tamaské, département de Keïta.

Vaillante lutteuse de l’équipe de Tahoua, Harouna Abdou connue sous le nom de “Taureau de l’ader” s’est retirée à l’âge de 46 ans, laissant trois veuves et treize enfants. Le redoutable «taureau de l’ader» est tombé face à la maladie du diabète dont il a souffert ces dernières années.

Rappelons que Harouna Abdou a été deux (2) fois championne nationale de lutte traditionnelle, en 2007 à Agadez et en 2008 à Dosso. Il a également été trois fois, malheureux finaliste en 2002, en 2006 et en 2009 à Tahoua contre Laminou Mai Dabba. Il a également participé à plusieurs compétitions de luth dont les éditions du Président de la Coupe de la République et de Tolac.

C’est le souvenir de ce grand lutteur qui a honoré la région de Tahoua et l’ensemble du Niger que le gouverneur de la région de Tahoua, M. Moussa Abdourahmane, a voulu honorer en se rendant à Sabonguida, le village natal du défunt, à la chef d’une grande délégation. En effet, le gouverneur était accompagné du secrétaire général de la région, du préfet du département de Keïta, du chef du canton d’Illéla, de plusieurs responsables civils et militaires ainsi que de membres de la ligue régionale de lutte traditionnelle. Toutes ces belles personnes ont voyagé de la ville natale des disparus, une commune rurale de Tamaské pour offrir les condoléances des plus hautes autorités à la famille des disparus. La délégation s’est ensuite réunie sur la tombe du défunt où une prière a été prononcée pour le reste de son âme.

Abdou Abdrourhamane, ONEP / Tahoua



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici