la saison pourrait reprendre en play-offs dans une ou deux «bulles»

0
69



Le patron de la NBA, Adam Silver, a déclaré aux joueurs vendredi qu’une répétition de la saison aurait plus de sens dans une ou deux “bulles” et qu’une décision pourrait être prise en juin, a fait savoir ESPN vendredi.

“Il serait plus sûr d’être au même endroit, ou à deux endroits, pour commencer”, a déclaré Silver, selon les médias américains, qui ont obtenu un enregistrement de la conférence téléphonique dans laquelle des joueurs, dont Chris Paul, représentant syndical (NBPA) ) et Michele Roberts, directrice de cet organisme.

La NBA, qui a suspendu sa saison depuis le 11 mars et le test positif du Français Rudy Gobert (Utah), étudie depuis des semaines la possibilité de la fermer, à huis clos, en regroupant toutes les équipes dans un même espace clos, qui pourrait être Las Vegas et / ou Disney World à Orlando.

La saison prochaine en décembre?

“Il n’y a aucun intérêt à augmenter le risque de vous faire voyager de ville en ville, s’il n’y a pas de fans”, a expliqué Silver, qui souhaitait que la saison reprenne après les matches de barrage, en sept matches à chaque tour, même si signifie organiser des matches de barrage de qualification à l’avance pour accueillir plus d’équipes tant que la saison régulière est arrêtée.

Quelques heures avant cette conférence, Michele Roberts avait déclaré à ESPN que les joueurs, certainement en faveur de l’idée d’une “bulle” dans laquelle, séparés de leurs familles, ils allaient et venaient juste pour s’entraîner et jouer les matchs. dans un hôtel, ont néanmoins exprimé leur scepticisme sur la question de la surveillance des lieux.

Se référant également à la saison prochaine, Adam Silver a déclaré aux joueurs que son départ pourrait être reporté jusqu’en décembre, quel que soit le sort de l’actuel. ESPN ajoute qu’il les a préparés à la perspective de devoir participer à huis clos jusqu’à ce qu’un vaccin soit trouvé.

“Le plus grand défi”

Rappelant que 40% des revenus de la ligue provenaient de la billetterie, le patron de la NBA a souligné la nécessité de gérer collectivement avec le syndicat des joueurs les problèmes qui en résulteraient en termes de salaires.

“Cela pourrait s’avérer être le plus grand défi de toute notre vie”, a-t-il insisté, ajoutant que “la convention collective n’était pas conçue pour des pandémies prolongées”.

La conférence de ce vendredi a coïncidé avec le premier jour de retour à l’entraînement, en séance individuelle, sur une base volontaire, pour les joueurs des équipes autorisées à rouvrir leurs installations par leurs autorités locales, dans le respect de protocoles de sécurité stricts.

Sur les quinze franchises éligibles, seuls les Cavaliers de Cleveland et les Portland Trail Blazers ont rouvert les portes de leur centre d’entraînement. D’autres comme Toronto, Orlando, Denver, Miami devraient faire de même la semaine prochaine.

Voir plus loin, une fois l’entraînement collectif autorisé, Adam Silver a proposé qu’il se déroule sur un minimum de trois semaines, avant de reprendre la compétition.





Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici