la saison reprendra le 15 mai

0
122



Football en vue, mais aussi grincements de dents: le gouvernement allemand a autorisé mercredi la reprise de la Bundesliga à huis clos à partir du 15 mai, malgré des risques sanitaires. “La Bundesliga peut reprendre à partir de la deuxième quinzaine de mai sur la base des règles convenues”, a déclaré la chancelière Angela Merkel. La Ligue allemande (DFL), qui a convoqué son assemblée générale pour jeudi, a confirmé à l’agence SID que les premiers matchs auront lieu vendredi 15 mai.

“Nous sommes heureux, c’est un signal important et merveilleux pour la Bundesliga”, a réagi le patron du Bayern Munich, Karl-Heinz Rummenigge. “Il est important que la saison se décide sur le terrain, et non sur le tapis vert” comme en France par exemple, a-t-il insisté, alors que son club est actuellement leader avec quatre points d’avance sur le Borussia Dortmund, neuf jours avant, et peut viser un huitième titre consécutif.

Le Bayern et le Borussia se réjouissent

Son homologue BvB, Hans-Joachim Watzke, a pour sa part reconnu qu’un arrêt du championnat “n’aurait pas été supportable économiquement pour les clubs”. Même si, “jouer devant des tribunes vides sera un énorme défi, surtout pour une équipe comme le Borussia Dortmund qui puise beaucoup d’énergie dans la passion de ses supporters”. Dortmund devra reprendre à domicile avec le derby de la Ruhr contre Schalke, une rencontre qui rassemble habituellement 82 000 supporters au Signal Iduna Park.

“Jouer sans spectateurs n’est la solution idéale pour personne”, a admis le président du DFL Christian Seifert, “mais dans cette crise qui menace la survie même de certains clubs, c’est la seule solution”. Plus de deux mois après l’interruption des compétitions en raison de la pandémie de coronavirus, la Bundesliga sera donc le premier grand championnat à redémarrer, sur la base de mesures sanitaires draconiennes.

300 millions d’euros de droits TV

En jouant les neuf derniers jours, la Bundesliga (D1 et D2) récupérera 300 millions d’euros de droits TV. De quoi donner un peu d’air à une zone sinistrée, qui emploie 56 000 personnes en Allemagne. Le gardien et capitaine du Bayern, Manuel Neuer, est conscient que le retour au jeu est “une énorme responsabilité” pour les joueurs. “Les gens vont nous regarder depuis d’autres pays européens, en fait du monde entier”, a déclaré le champion du monde 2014 avec l’Allemagne au quotidien FAZ de Francfort.

La Ligue allemande de football a annoncé lundi que 10 des 1 724 personnes testées dans les clubs de première et de deuxième division étaient positives. Le pari de reprendre le football ne sera gagné que si ce chiffre reste très bas, et qu’aucun club n’est contraint de renoncer à cause de trop d’infections.

Ce retour du football est loin d’être unanime dans le pays. “L’Etat dégrade la santé de la population et des malades dans le football, c’est pervers”, a défait le champion du monde 2017 du javelot Johannes Vetter, dans une interview à un journal régional. Dans le monde politique, la critique est venue du parti vert Les Verts: “On comprend le désir de revenir à la normalité. En revanche, on ne comprend pas que le football obtienne ces privilèges”.





Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici