La victoire dépend de la collaboration de chacun de nous … – L’innovation au service de l’information pour mieux informer.

0
116


Nous disons généralement que l’homme propose et que Dieu dispose. Cela est d’autant plus vrai que nous planifions différentes activités dont la mise en œuvre peut être contrecarrée ou influencée par des événements imprévus, la gravité ou des décès. Cependant, les humains savent comment faire face à toutes les situations.

Aujourd’hui, l’humanité est confrontée à la pandémie de COVID-19. Cette calamité bouleverse les habitudes et les prévisions et impose de nouveaux comportements et de nouvelles considérations. Il révèle et révèle de nombreuses situations; il montre les limites de certaines condamnations et de certaines assurances et pousse à plus d’ambitions.

Cette menace planétaire est convaincante, dévastatrice et aveugle. Au niveau de chaque pays, il procède de la même manière. En revanche, pour y faire face, chaque pays se barricade pour faire usage de ses réalités et de ses moyens. C’est peut-être la meilleure façon de faire face à la pandémie.

Quoi qu’il en soit, au sein de la communauté internationale, on a l’impression que la solidarité tant chantée et recherchée entre les peuples a fait des ravages quelque part. Mis à part quelques actes philanthropiques, la réponse tend beaucoup plus vers l’homme pour lui-même. Quant à l’acquisition de moyens de prévention et de traitement, elle fait la part belle aux plus riches et aux plus puissants. Voici une situation qui nous donne à nouveau matière à réflexion.

Au Niger, notre résilience est bien établie, le peuple nigérien et ses dirigeants sont confrontés à des défis. En plus des défis démographiques, climatiques et sécuritaires, ce défi sanitaire s’est ajouté. Aujourd’hui plus que jamais, nous avons le devoir d’écouter les autorités et tous ceux qui travaillent à leurs côtés pour apporter leur expertise et leurs compétences pour relever le défi. Bien sûr, la vie ne s’arrête pas, mais lorsque nos vies sont en danger, nous devons nous abstenir de tout ce qui peut nous distraire et nous distraire de notre lutte. Comme nous le disons, dans la vie il y a un temps pour tout et tout a son temps. Cela doit être compris et accepté par tous.

La lutte contre COVID-19 est l’affaire de tous. La victoire du Niger sur ce fléau dépend de la collaboration de chacun de nous.

Par Zakaria Abdourahaman (Contribution Web)



Source link

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici