L’Académie Cesar adopte la “pleine parité” de ses organes de décision

0
46



Publié le: Modifié:

Cinq mois après une crise sans précédent, l’Académie de César a adopté jeudi une refonte en profondeur de son fonctionnement, mettant l’accent sur la démocratie interne et la parité entre les sexes.

L’Académie des César a annoncé jeudi 9 juillet qu’elle avait adopté une large réforme de ses statuts qui met notamment l’accent sur l’égalité entre les hommes et les femmes, cinq mois après une crise sans précédent dans le cinéma français et la démission collective de ses dirigeants.

Le 45e La cérémonie César avait eu lieu deux semaines plus tard que prévu, dans un contexte de grande tension, marqué par des manifestations féministes et le départ de la salle de l’actrice Adèle Haenel lorsque Roman Polanski, visé par des accusations de viol, s’est vu récompensé en son absence le prix de la meilleure réalisation.

Les nouveaux statuts comportent donc une mesure phare: la présidence des Césars sera désormais assurée par un “tandem” des deux sexes. La “pleine parité” doit également être strictement respectée lors de l’assemblée générale de l’association, de son conseil d’administration et de son bureau. Le tout pour des mandats de deux ans, renouvelables une fois.

Fonctionnement simplifié

Jusqu’à présent opaque et basé sur la cooptation, le fonctionnement des Césars sera également grandement simplifié. Les 4 313 membres de l’Académie, ces personnalités et professionnels des 7e L’art qui récompense les prix les plus convoités du cinéma français, pourra désormais se présenter et élire ses représentants pour quatre ans dans l’association qui organise la cérémonie.

Ces nouveaux élus rejoindront les professionnels français lauréats d’un Oscar, qui étaient déjà membres d’office, ainsi que d’autres anciens membres qui demanderont, fin juillet, de conserver leur siège.

Sauvez l’institution

Lorsque ces nouveaux organes seront mis en place, les nouveaux dirigeants devront s’atteler à une deuxième tâche: renforcer “la parité, la diversité et la représentativité” de l’Académie de César elle-même, assez rapidement pour pouvoir organiser l’édition 2021.

Avec cette réforme, l’Académie fait un premier pas pour sauver l’institution qui semble en décalage avec les enjeux qui agitent le cinéma, en France et au-delà. “Les Césars entament un processus qui dure depuis longtemps de l’autre côté de l’Atlantique. En 2016, après de sévères critiques, les Oscars ont annoncé un doublement de ses membres issus des minorités ethniques ainsi que des femmes d’ici 2020”, rappelle Louise Dupont, chroniqueuse culturelle à France 24. L’Académie des César s’est fixée jusqu’à la cérémonie de 2021 pour atteindre ses nouveaux objectifs.

Avec AFP



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici