L’ambassadeur de l’Inde au Niger salue une coopération dynamique entre les deux pays – Le Sahel

0
86


Partager c’est aimer!

À l’occasion de la 72ème Fête Nationale de la République de l’Inde ou «Republic Day», l’ambassadeur de l’Inde au Niger, SE Prem Kumar Nair a offert le 26 janvier à Niamey, un diner. A cette occasion qui a regroupé autour de lui des officiels nigériens, des membres du corps diplomatique, des invités de marque et les membres de la  communauté indienne au Niger, l’ambassadeur  a évoqué entre autres l’excellente relation entre l’Inde et le Niger, la place de l’Inde dans le monde, son attachement aux valeurs démocratiques, à la paix et à sa culture.

Pour les indiens la date du 26 Janvier est le jour de la Fête nationale dit second pays le plus peuplé au monde, l’Inde est citée souvent parmi les plus grandes démocraties dans le monde du fait que depuis son indépendance, cette ancienne colonie britannique n’a connu aucune tergiversation qui a pu remettre en cause sa démocratie. « Nous célébrons la 72ème Fête Nationale de la République de l’Inde qui marque l’anniversaire de l’entrée en vigueur de la Constitution de l’Inde et de la proclamation de l’Inde en tant que République souveraine, socialiste, séculaire et démocratique », a dit l’ambassadeur de l’Inde au Niger. Il a ajouté que la Constitution de l’Inde, l’une des plus longues au monde, fournit un cadre global pour guider et gouverner le pays, en tenant compte de la diversité sociale, culturelle et religieuse du pays.

Selon l’ambassadeur de l’Inde au Niger, la justice, la liberté, l’égalité et la fraternité sont les valeurs fondamentales inscrites dans le préambule de la Constitution. « Cette journée est célébrée chaque année en Inde avec une grande ferveur patriotique et en fanfare. Cependant, cette année, en raison de la pandémie du COVID-19, les célébrations restent, comme on peut s’y attendre, quelque peu timides », a-t-il fait remarquer.

Au fil des ans, « l’Inde et le Niger ont établi et développé des relations bilatérales chaleureuses et cordiales fondées sur des valeurs communes, un engagement en faveur de la démocratie, de l’État de droit et de l’unité dans la diversité. L’Inde a ouvert son ambassade au Niger en Mai 2009, et le Niger a fait de même en établissant son ambassade à New Delhi en Novembre 2011 », a déclaré SE Prem Kumar Nair. Depuis lors, « nos relations bilatérales ont gagné en force et en substance », a-t-il soutenu.

Dans le cadre de « nos excellentes relations, l’Inde fournit une aide au développement au Niger dans divers domaines, conformément aux priorités du pays. Cette aide se fait sous forme de dons, de lignes de crédit concessionnelles, de renforcement des capacités et de formation. L’Inde a accordé des lignes de crédit de près de 100 millions de dollars US pour divers projets de développement au Niger », a-t-il indiqué. Il a ajouté que cela inclut le forage de 500 points d’eau, la fourniture de réservoirs de stockage pour l’approvisionnement en eau potable dans plusieurs zones rurales du Niger; la mise en place de la toute première centrale solaire du Niger (7MW) à Malbaza fournissant de l’électricité au réseau, l’électrification solaire de 90 villages dans les régions d’Agadez, Diffa, Maradi et Zinder, la réhabilitation de centrales électriques et de lignes de transmission, la fourniture de bus, d’automobiles, de pompes, etc.

Par ailleurs, l’ambassadeur de l’Inde au Niger, a noté entre autres projets l’électrification solaire de 50 villages pour un montant de 10 millions de dollars US, le projet d’extension et de modernisation des réseaux d’eau potable dans les régions de Maradi, Dosso et Diffa pour un montant de 56,7 millions de dollars US et les projets d’électrification et d’irrigation agricole pour les sites de réinstallation du barrage de Kandadji pour un montant de 25,1 millions de dollars US (tout cela par le biais de la BIDC). « Ces projets contribuent non seulement à appuyer les efforts déployés par le gouvernement nigérien pour améliorer les conditions de vie de sa population, mais permettent également le transfert de compétences », a-t-il relevé.

Parmi les nombreux projets de subvention, SE P.K. Nair a dit que le plus important est la construction du Centre International de Conférence Mahatma Gandhi avec une aide de 35,484 millions de dollars. Selon lui, ce Centre de pointe est un repère emblématique à Niamey et un signe durable de l’amitié entre l’Inde et le Niger.

L’ambassadeur de l’Inde au Niger a dit aussi que l’Inde a fourni une aide non remboursable de 15 millions de dollars au Niger pour l’organisation du sommet de l’UA à Niamey en juillet 2019. « Récemment, des médicaments d’une valeur de 40 000 USD ont été donnés au Niger pour lutter contre la pandémie de Covid-19 », a-t-il rappelé.

Selon l’ambassadeur de l’Inde au Niger, son pays aide également le Niger à développer ses ressources humaines en finançant le renforcement des capacités et la formation de ses fonctionnaires dans le cadre des programmes Indian Technical and Economic Cooperation (ITEC) et India-Africa Forum Summit (IAFS) à travers lesquels des centaines de Nigériens se sont rendus en Inde pour suivre des formations dans divers domaines. À ce jour, « 1011 fonctionnaires nigériens ont bénéficié des formations ITEC, 23 officiers de l’armée Nigérienne ont été formés dans les instituts Militaires Indiens dans le cadre du même programme», a-t-il confié.

Continuant sur cette longue liste d’actions en faveur du Niger, l’ambassadeur de l’Inde au Niger, SE Prem Kumar Nair a aussi rappelé que l’Inde offre des bourses d’études complètes aux étudiants Nigériens pour des études de premier, second et troisième cycle et des bourses de recherche dans les principaux établissements d’enseignement en Inde dans le cadre du programme ICCR. « 21 étudiants nigériens en ont bénéficié. Nos relations bilatérales couvrent également les visites de troupes culturelles, de jeunes parlementaires et de journalistes en Inde », a-t-il indiqué.

Relativement aux activités commerciales, SE Prem Kumar Nair a dit que l’Inde a élargi le régime de préférence tarifaire en franchise de droits (DFTP) au Niger, dans le cadre duquel les exportateurs du Niger peuvent exporter de nombreux articles vers l’Inde en franchise de droits en présentant un certificat d’origine. « Le régime DFTP prévoit un traitement préférentiel et en franchise de droits pour environ 98 % des lignes tarifaires de l’Inde », a-t-il ajouté.

D’après SE Prem Kumar Nair, les entreprises Indiennes contribuent au développement du Niger par leurs investissements. « Airtel est le premier service de téléphonie mobile au Niger, Satguru Travels est la première agence de voyage du Niger, l’eau minérale Belvie est un nom connu de tous, Euroworld est une entreprise de construction et Afriplast est le premier fabricant de tuyaux PVC au Niger. De nombreux autres commerçants et fournisseurs indiens de produits sont présents au Niger », a-t-il souligné.

Au sujet des démarches qui peuvent être entreprises entre le Niger et l’Inde au niveau du Conseil de Sécurité, il a précisé que l’Inde a rejoint le Conseil de Sécurité des Nations Unies pour la période 2021-22 en Janvier 2021. « Nous espérons travailler en étroite collaboration avec le Niger sur des questions concernant l’Afrique en général et le Sahel en particulier pendant notre mandat », a-t-il conclu.

Mamane Abdoulaye (onep)



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici